Close

Page 2 sur 6 PremirePremire 1234 ... DernireDernire
Affichage des rsultats 11 20 sur 51
  1. #11
    Petit arbre
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    3 652

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    C'est un peu sec comme conclusion ; peut-tre qu'elles auront autre chose penser et ne se sentiront pas redevables leur "crateur". D'ailleurs ce sujet, je ne pense pas que nous crerions une nouvelle entit proprement parler, plutt que nous ne ferions que favoriser l'mergence d'une entit qui existe dj potentiellement.

    Cela me rappelle un texte sur le rapport hommes / machines, qui argue que l'homme apparat de plus en plus sous sa vraie nature, c'est--dire comme un rouage d'une volution qui existait dj potentiellement, et non comme un dmiurge. Arrivera donc le temps de la redescente, o nous raliserons que les machines n'taient peut-tre pas nes pour nous servir.

    Enfin, a reste une pure vue de l'esprit.

  2. #12
    Junglist Massive
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    rgion parisienne
    Messages
    3 724

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    Si l'humanit cre une conscience artificielle plus efficace que la sienne, ce qui est probable, je ne pense pas qu'il subsistera un quelconque mystre.
    Elles s'ennuieront en regardant exploser le soleil.
    Mais c'est si on meurt, sinon elle fabriqueront des trucs.
    Dernire modification par Alkwerte ; 13/01/2010 01h03.

  3. #13
    Petit arbre
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    3 652

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    Ou peut-tre encore une fois qu'elle auront autre chose faire, de la chaos magick par exemple, ou crer un dieu (Hyprion-style). Ou encore se poser des objectifs qui dpassent notre entendement. Je me demande dans quelle mesure on peut viser juste en conjoncturant les soucis quotidiens d'une conscience diffrente de la ntre ?

  4. #14
    Junglist Massive
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    rgion parisienne
    Messages
    3 724

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    C'est l'objectif qui dpasse notre entendement que je mets en doute, la seule chose qui fait bouger un caillou c'est son propre poids, quand on passe au vivant l'objectif est de survivre.
    Donne une pile nuclaire au vivant et il n'aura plus rechercher survivre avant plusieurs milliers d'annes.
    Elle nous recreront peut-tre par nostalgie, et que dire du monde actuel hein les paranos ;)
    Dernire modification par Alkwerte ; 13/01/2010 01h42.

  5. #15
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Paris
    Messages
    497

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    Je suis pas du tout cal sur le sujet je prviens...un processeur en 3D c'est possible ou pas ? Parce que pour l'instant on est seulement dans une technologie en 2D nan ? et l'ordinateur quantique c'est une ancienne lgende ou c'est concevable ? Et l'IA en fait a veut dire qu'on implante des programmes embryonnaires dans la machine et qu'elle les actualise par elle mme ?

    Il existe diffrentes varits d'intelligences chez l'homme alors quelles formes d'intelligence privilgerions-nous pour implanter dans la machine ?
    Je pense que dans un 1er temps le cot de conception d'un androde sera tellement lev qu'il faudra de puissants lobbies derrire et une rentabilit maximale...autrement dit des fins militaires ! Dans ce cas l pas besoin d'intelligence motionnelle par exemple...Exit le rve du scientifique de crer un tre son image avec des motions, des tats d'me, une rflexion sur lui le monde...trop couteux et pas rentable !

    Je suis peut tre pessimiste mais j'espre quand mme que a se fera ! Aprs faut pas non plus s'attendre voir natre tout de suite un tre dou d'une intelligence beaucoup plus dveloppe que la notre, on sera dpass par la capacit de calcul c'est sr mais c'est pas que a l'intelligence de la vie...
    Je pense que si on leur implante des motions ils vont en chier autant que nous pour les grer s'ils apprennent la vie comme nous on l'apprend...parce qu'il sera l'image de celui qui le cre et qui veut lui transmettre sa vision de la vie, si on regarde notre systme d'ducation actuel on peut pas dire qu'il soit tourn vers le dveloppement de l'tre et son panouissement personnel !

    Peut tre un peu emport l mais c'est un sujet tellement passionnant !

  6. #16
    Petit arbre
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    3 652

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    Pas mal de points que tu soulves sur l'IA ont t dbattus > ici <, a devrait t'intresser.

    Sinon, la question 2D / 3D n'est pas pertinente, il y aura plutt une transition entre un langage binaire (2 choix : 1 ou 0) tel que l'on code l'information aujourd'hui, et un langage quantique fait de probabilit et d'incertitude. Difficile d'expliquer cela sans rentrer plus dans le dtail de la mcanique quantique.

  7. #17
    Membre Avatar de Piezo
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bretagne
    Messages
    186

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    Il existe actuellement trs peut d'algorithmes pour ordinateur quantique. Ce sont les thoriciens en physique quantique qui essayent de dgager les nouveau paradigmes de programmation, compltement diffrents de ceux qui dpendent de la logique binaire. C'est une sorte de paralllisme par intrication d'tats superposs.
    On a pas invent les microprocesseurs en mme temps que le transistor. Le phnomne d'intrication est connu, mais on ne sait pas comment on va le matriser et l'exploiter. Donc on ignore encore les possibilits de cette future technologie. Peut-tre qu'il est impossible de raliser un processeur quantique sans plusieurs salles de cryostats, mais peut-tre aussi que l'on imagine mme pas les consquences de cette arrive technologique.
    En plus de remettre au cause tout les protections cryptographiques, il sera peut-tre possible de plier les protines d'un gnome entier en quelque minutes, de dvelopper des consciences artificielles, etc... http://fr.wikipedia.org/wiki/Esprit_quantique

    L'homme est de nature, et d'origine biologique. Sa complexit, ou son "intelligence globale", du niveau biologique au niveau social ne lui appartient pas entirement. La tendance de l'humanit est de se sparer de ses origines pour s'auto-maitriser. Le robot est donc l'issue idalise de cette dmarche. Il ne dpend plus de cette lente intelligence gntique, et peut se remanier lui-mme volont.
    l'tat actuel des choses, je pense qu'une bonne raison pratique de patienter avant de niquer la biosphre est justement d'en apprendre plus sur nos origines et sur le fonctionnement global la machine gnre notre ralit. Il est ncessaire de savoir o replanter nos racines pour subsister sans elle, et de dpasser l'ordre qu'elle impose. Cela impose de grand changements idologiques forcment...
    Pour moi c'est a la singularit, une forme de sevrage, la rupture du cordon ombilicale qui relie l'homme sa nature biologique.
    Dernire modification par Piezo ; 13/01/2010 13h00.

  8. #18

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    personnellement c'est typiquement le genre de truc pour lequel je me battrais pour que a n'arrive pas... srieux la rupture d'avec le bio, le grand saut dans le froid ternel du calcul, a te semble pas atroce piezo? les type du reportage il me font grave flipper, on dirait des grands gamins surintelligents et avec les moyens financier de raliser leurs dlires... Et que je te fout des lectrodes dans le cerveau et que je te dirige un rat avec une tlcommande, et vazy que je t'invente un truc plus intelligent que l'homme... Les mecs on dirait que les robots les contrlent dj du futur: alors vous me mettrez de quoi contrler physiquement l'homme, une interface physique et logiciel, et quelques machines surpuissantes, merci, on se revoit dans un sicle (comme rcompense votre esprit sera remodlis dans le futur pour une petite vie ternelle)

  9. #19
    Membre Avatar de Piezo
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bretagne
    Messages
    186

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    Citation Envoy par Nogeron Voir le message
    personnellement c'est typiquement le genre de truc pour lequel je me battrais pour que a n'arrive pas... srieux la rupture d'avec le bio, le grand saut dans le froid ternel du calcul, a te semble pas atroce piezo?
    Si bien sr. Mais le progrs m'attend pas. Et le celui des biotechnologies est d'avantage orient vers le contrle que vers la comprhension globale du systme. C'est pour cela qu'un changement idologique est ncessaire pour viter une fuite technologique vers l'avant.

    Je me suis mal exprim, le terme de rupture avec la nature biologique n'est pas appropri. Personne, je l'espre, ne souhaitera robotiser l'humanit. C'est mdailleur une limite impos par les lois d'Asimov : le robot est subordonn l'homme, il n'est pas l pour le remplacer. A mon sens le progrs imposera que l'on dpasse l'ordre de la nature. C'est une rupture quilibre apparent qui dj commenc, un transition vers un autre quilibre. La direction a prendre est cruciale si on ne veut pas naviguer en terrain inconnu, glac et priv de toute forme de vie. Il ne faut pas ngliger et remplacer notre nature biologique mais la prendre en compte, car des vieux dmons comme la question de l'eugnisme vont resurgir.

  10. #20
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Paris
    Messages
    497

    Par dfaut Re : La thorie de la singularit.

    Et si on leur implantait en haut de toute chane de programmes ceux de "philosophie" et "cologie" (en gros ceux qui nous manquent...) et les laisser apprendre ensuite tout partir de ces 2 bases en se devant de toujours les respecter ?
    Peut tre que ce seraient eux ce moment l qui sauveraient la Terre ?

Page 2 sur 6 PremirePremire 1234 ... DernireDernire

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •