Close

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 24
  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Eure
    Messages
    12

    Question LSD et potentiel schyzophrénique

    Saloute , alors je m'explique :

    Après avoir testé plusieurs substances comme la MDMA , le cannabis , la salvia et les champignons hallucinogènes , j'ai eu une nette préférence pour ces derniers .
    Je m'intéresse pas mal aux hallucinogènes et j'aimerais tester une expérience au LSD .
    Le soucis étant : ma grand mère biologique (ma mère étant une enfant adoptée) , est internée en psychiatrie depuis 20 ans pour schizophrénie . Ma mère , elle , n'est pas à proprement dire "schizophrène" mais a parfois des comportements diagnostiqués de schizophrène très légers , des sortes de "traces de schizophrénie".
    Ceci étant une maladie héréditaire , bien que je ne pense pas avoir ce genre de comportement en moi , je n'ai que 18 ans et j'ai lu que la schizophrénie pouvait se déclarer à n'importe quel moment de la vie dans certains cas héréditaires , ce que pourrait faciliter une prise de drogues .
    Je me demandais si mon cas exclue totalement une prise de LSD , ou si je peux eventuellement essayer en toute petite dose (si cela fait effet) , (je sais que vous n'êtes ni medecins , ni psychiatres , quoique peut-être y en a-t-il ici !) mais je fais appel à votre expérience pour me conseiller .
    Merci d'avance , bonne soirée !

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Au pays imaginaire
    Messages
    25

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    Par rapport à la Réduction Des Risques je ne te conseillerai pas de toucher à un produit aussi puissant que le LSD (et autres psychédéliques) car tu es susceptible de souffrir d'une psychose latente (que les autres me reprennent si j'ai faux), enfin c'est ce que tu nous décris là en tous cas. Sache qu'en prenant une petite dose, ça ne te libère pas des risques auxquelles tu encours en prenant du LSD. C'est un peu comme croire qu'il y a moins de risque de taper un horrortrip avec une petite dose, alors que c'est tout à fait possible.
    J'aime à penser que nous ne sommes pas tous égaux devant les psychés !

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    En banlieue de la voie lactée, 3eme planete du systeme solaire en partant du soleil ...
    Messages
    424

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    Je te déconseille, j'avais lu un article (dsl ça fait pas mal de temps je l'es pas sous la main) ou ils mentionnaient que si un des parents est schizophrène y a environ 20% de chances que l'enfant développes une psychose durant sa vie et à mon avis prendre des hallucinogènes augmente pas mal les chances ...
    Avec le cannabis, champignons ou salvia es ce que tu psychote souvent ? Ca te rend parano ? Si c'est le cas c'est déjà mauvais signe et vaut mieux passer son chemin.
    Dernière modification par Jah ; 20/10/2012 à 12h52.

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Au pays imaginaire
    Messages
    25

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    Bien sur ! Les psychédéliques et particulièrement le LSD ont ce pouvoir, qui est de révéler des peurs profondes, donc qui étaient refoulées avant le trip. De par ce fait, je pense que le LSD peut vraiment accélérer le développement de la schizophrénie (même si non détecté de base), et surtout chez la personne sujette à en devenir.
    Dernière modification par Butters ; 20/10/2012 à 13h06.

  5. #5
    à la vie à la mort
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    6 574

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    Alors d'une part sache que le risque existe effectivement, mais à priori tout autant sinon plus encore avec le cannabis, qu'avec n'importe quel psychotrope.
    Donc tu prends déjà des risques théoriques à l'usage de substances comme les champis.
    Maintenant comme je doute que tu arrêtes tout demain sur la base d'un risque théorique (tu peux faire ce choix bien sur) je te propose plutôt de jouer de prudence. Pour toi ça consistera à laisser du temps entre chaque prise (2 mois par exemple), de façon à laisser ton organisme et ton esprit se réorganiser tranquillement et de ne pas leur imposer des montagnes russes qui te mèneraient tu sais pas où. D'ailleurs à ton age on veut tout faire très vite, c'est aussi un conseil de prudence que de temporiser, prendre le temps d'intégrer les expériences plutôt que de les empiler à l'arrache. T'as la vie entière pour te défoncer, griller les étapes ça te mènera juste à devoir arrêter plus tôt. Comme en voiture, plus tu vas vite plus t'as de risques d'accidents, te retrouver définitivement sur une voie de garage, voire pire. Ce que je te dis là plusieurs ici en ont fait l'expérience sans même la question de la schizophrénie latente. C'est mon conseil : prends ton temps, écoute toi et sois sensible aux signes qui pourraient t'annoncer une intolérance à l'usage de drogues. Et ce dans la durée, car dans la vie il y a des moments plus propices que d'autres à la déclarations de troubles, garde bien le volant en main. Bonne route. :)

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Eure
    Messages
    12

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    Tout d'abord ,merci à vous tous pour vos réponses pro et rapides , je tiendrais bien entendu compte de vos conseils !
    Quand à la question :
    Citation Envoyé par Jah57 Voir le message
    Avec le cannabis, champignons ou salvia es ce que tu psychote souvent ? Ca te rend parano ? Si c'est le cas c'est déjà mauvais signe et vaut mieux passer son chemin.
    Et bien non , avec le cannabis et la Salvia , rien de notable depuis que j'en consomme (raisonnablement , le plus souvent le week-end) , pour ce qui est des champis je n'ai que 2 experiences qui ont toutes deux eu lieu cet été , la première était très peace , vraiment agréable et fascinante , la seconde (relatée dans la rubrique TR) était plus flippante mais pas non plus d'énorme angoisse , comme une sorte de complaisance dans l'mbiance malsaine du trip.

    Pour ça , j'ai d'abord voullu tester les champottes que je considérais à tort comme moins dangeureux dans mon cas avant d'envisager un hallucinogène plus fort comme le LSD . Mais bon , j'pense que je ne tenterais pas le diable d'après ce que vous me dites , pas spécialement envie de me retrouver à trainer une pathologie psychologique toute ma vie à 18 ans ...

  7. #7
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Au pays imaginaire
    Messages
    25

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    Je suis d'accord avec Nouchmi, mais je rajouterai que si tu as vraiment une envie irrémédiable d'essayer l'acide, alors il serait tout de même préférable d'attendre d'avoir grandi et d'avoir muri.


    Juste comme ça, ça fait combien de temps que tu bédaves White-Rabbit ?

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    Eure
    Messages
    12

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    J'ai testé le cannabis pour a première fois en 3ème donc il y a 4 ans mais j'ai commencé à en consommer assez fréquemment l'année suivante sans jamais avoir eu aucun soucis , mais bon je sais que les effets sur un sujet à shizophrénie latente arrivent sur la durée ... Mais bon à ce niveau je peux arrêter l'alcool , la salvia et toute autre substance quoi ...

    Mais oui , pour le LSD je pense attendre quelques années histoire de faire ça dans de bonnes circonstances ,"sainement" disons , j'avoue que tout ça me refroidit un peu en pensant aux conséquences envisageables . C'est vrai que je suis assez impulsive et j'ai tendance à vouloir essayer rapidement de nouvelles sensations mais pour un truc aussi intense , j'vais vous écouter et reporter l'expérience à plus tard , et re-merci à tous !

  9. #9
    Ton nouveau faux dieu
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    236

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    Je vois pas en quoi le LSD serait plus apte à révéler des psychoses héréditaires que les autres drogues citées. Ce sont toutes d'ailleurs des drogues puissantes, souvent on lit des TR de personnes pensant que le LSD est plus puissant que les champis mais sur shroomery il y a un TR d'un gars qui se vantait de pouvoir conduire après plusieurs buvards et a bouffé pleins de champis devant les yeux médusés de ses amis pour se foutre de leur gueule, du style vous me faite bien rigoler avec vos champis... Bon et bien il a eu droit à sa raclée X10 et après il a compris son erreur.

    Pour un schizophrène je pense que tous les hallucinogènes sont à risque, et pour d'autres pathologies mentales aussi. Encore que Olivier Chambon rapporte dans un de ses livres que des essais ont été fait avec du LSD sur des schizos, et d'une façon surprenante certains arrivaient à gérer vachement bien les effets parce qu'ils étaient en fait habitués à des états similaires.

    Je pense que les psychotropes sont surtout un risque psychiatrique pour ce que j’appellerais des personnalités "château de cartes", c'est à dire de jeunes adultes qui sont en fait assez immatures et qui ont réussi à ressembler à la normalité et avoir des activités tout ce qu'il y a de plus ordinaires mais qui ont construit tout ça sur un gros manque affectif (pbm d'oedipe, situation familiale difficile). Bref ils rament depuis longtemps et consomme bcp d’énergie à maintenir cette apparente stabilité.

    Et puis un jour c'est la découverte de la drogue et tout cet aspect affectif revient puissance dix, et là c'est le début des emmerdes car la personne ne se reconnaît pas du tout, elle est prise à la gorge par un torrent de pensées qu'elle ne comprend pas, etc.. Et ça peut déboucher sur une décompensation brutale et des comportements suicidaires, sans parler des décrochages au niveau des études.

    Quand il y a pas la drogue, c'est un événement traumatique qui va casser la vase en cristal, et donc oui ça peut arriver tard dans la vie.

  10. #10
    Membre
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    ailleurs
    Messages
    19

    Par défaut Re : LSD et potentiel schyzophrénique

    ce que dit zardoz est très juste , a prendre comme bon renseignements , conseil :)

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •