Close

Page 1 sur 11 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 101
  1. #1
    ǝnbnu ɐʇ ǝssɐɔ Avatar de Mammon
    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    3 508

    Jus de pamplemousse blanc : FAQ

    Alors comme certains le savent peut-être déjà, le jus de pamplemousse blanc frais (attention, pas le rose ni le jaune, uniquement le blanc (qui est plus difficile à trouver que ses 2 cousins) a des propriétés très intéressantes pour le consommateur de drogue pharmaceutiques. Ce jus de fruit peut en effet grandement potentialiser les effets de benzos tels que le Xanax (Alprazolam) et de certains opioïdes tels que la codéine ou l'oxycodone.

    Le pamplemousse blanc inhibe un enzyme nommé CYP3A4 (cytochrome p450 3A4) qui est responsable de la dégradation de certaines drogues. En l'inhibant, la dégradation de la drogue par l'organisme est plus longue, et les effets ressentis se font aussi plus durables.
    A noter que l'action de ce produit est différente en ce qui concerne la codéine. En effet, celle-ci est métabolisée par l'enzyme CYP2d6 (qui métabolise entre 5% et 15% de la codéine en morphine, selon les individus). Mais vu que l'enzyme CYP3A4 est inhibé, l'action du CYP2D6 est augmentée, métabolisant plus de codéine que d'habitude, et pendant plus longtemps. :aaasmile:

    Attention: Ceci ne marche pas avec tous les benzos et opiacés.

    1) Les benzodiazépines dont les effets sont augmenté grâce à cette méthode sont les suivants: Valium (Diazepam), Xanax (Alprazolam), Halcion (Triazolam), Rivotril (Clonazepam), Hypnovel (midazolam).

    2) Les opioïdes affectés par le pamplemousse blanc sont les suivants: Codéine, Méthadone, Oxycodone et DXM (dextrométhorphane, que je classe ici dans les opioïdes pour faire plus simple...).

    Quantité à prendre: Variable selon les individus... 33cl, 30 min avant la prise marche bien pour moi.

    Voilà je pense avoir tout dit... Si vous prenez de la codéine (à haute dose surtout), n'oubliez pas de prendre un anti-histaminique, le jus de pamplemousse blanc augmente les effets de l'opiacé (tout comme les anti-histaminiques) mais ne supprime pas les démangeaisons et les nausées... Et il n'y a pas de problème d'interaction quand vous prenez ces 2 "potentiateurs" en même temps. :)

    Portez-vous bien
    Mammon
    Dernière modification par Mammon ; 19/11/2010 à 16h27.

  2. #2
    Boson de Higgs
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    513

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    Citation Envoyé par Sick boy Voir le message
    Quantité à prendre: Variable selon les individus... Entre 4 et 6 verres pour moi en tout cas.
    Que tu assortis de combien de mg de codéïne?

  3. #3
    ǝnbnu ɐʇ ǝssɐɔ Avatar de Mammon
    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    3 508

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    500 mg en général

    étant donné qu'après 500mg (en moyenne) la codéïne ne se métabolise plus en morphine, ça m'arrange bien car je ne pourrais pas ressentir une plus grosse défonce en augmentant la dose

  4. #4
    Dissociative lover <3 Avatar de ToToro
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans ton corps.
    Messages
    905

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    Un grand merci pour cette information, j'ai essayer le jus de pamplemousse blanc avec 360mg de DXM, et bien ce fut un super moment, un état mental comme pour un 2eme plateau, avec les hallus du 3eme plateau et un moment où j'ai carrément atteint l'état d'un 4eme plateau :D


    Enfin superbe soirée en tout cas, je vais peut être faire un TR, si ça intéresse du monde et si j'ai pas trop la flemme ;)

  5. #5
    Boson de Higgs
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    513

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    Citation Envoyé par ToToro Voir le message
    Un grand merci pour cette information, j'ai essayer le jus de pamplemousse blanc avec 360mg de DXM, et bien ce fut un super moment, un état mental comme pour un 2eme plateau, avec les hallus du 3eme plateau et un moment où j'ai carrément atteint l'état d'un 4eme plateau :D
    "Plateau"? Vous avez dit "plateau"? J'suis à la masse là... Quelqu'un pourrait m'expliquer, s'il vous plait?

  6. #6
    Administrateur Avatar de Fran
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Seattle (US)
    Messages
    1 933

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    "Plateaux" désigne les différents niveaux d'états atteints avec le DXM ; il y en a 4 théoriques ..pour les autres , personne n'est encore vivant pour confirmer si ils existent ..^^
    Enfin , il est recommandé de ne pas trop trainer vers le 4ème ..(à part les "connaisseurs" )
    "Psychedelic drugs have been shown to cause paranoia, confusion, and total loss of reality -- in [people] who have never taken them." Timothy Leary

    "Même si nous nous brûlons de temps à autre , nous AIMONS danser avec le Démon ..." Red26

    "Déja que ça rame avec des amphétamines substituées...." Special-K

    "I don't have a drug problem, you have a sobriety problem." Seedy

    "..we are an elite race of our own : the stoners, junkies, and freaks." AIC

    "Toi !...Toi, tu vas vomir !...." Zongo

  7. #7
    Dissociative lover <3 Avatar de ToToro
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans ton corps.
    Messages
    905

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    El Patito, c'est expliqué dans le wiki ;)
    • 1er Plateau : 1.5 à 2.5 mg/kg
    C'est le plus bas niveau, vous vous sentez légèrement intoxiqué, assez heureux. La musique peut vous provoquer une euphorie.
    • 2ème Plateau : 2.5 à 7.5 mg/kg
    Ce niveau est souvent comparé au fait d'être bourré et défoncé en même temps. Vous avez quand même un esprit assez détérioré et vous avez du mal à suivre une discussion détaillée à cause de votre mémoire qui faiblit. Vous pouvez aussi avoir quelques hallucinations.
    • 3ème Plateau : 7.5 à 15 mg/kg
    Ce niveau vous apporte des intoxications et des hallucinations prononcées. Les choses peuvent devenir très confuses. Vous paraissez un peu seul au monde (la tête dans les nuages). Selon les circonstances, les trips de ce plateau peuvent devenir déplaisants.
    • 4ème Plateau : +15 mg/kg
    C'est le niveau le plus fort, une dose quasi-anesthésiante qui peut être comparée à une forte dose de Kétamine. Votre corps et votre esprit se séparent et cela devient dangereux physiquement et mentalement. Je vous recommande de ne jamais atteindre ce niveau et si un jour il vous arrivait de l'atteindre, ne dépassez jamais des doses supérieure à 20 mg/kg, cela pourrait être la dernière chose que vous feriez ...


    Et il existe aussi le plateau sigma et le plateau "uppers" (je ne sais pas comment le traduire ^_^''):

    Citation Envoyé par The DXM FAQ

    Plateau Sigma


    A few people have independently contacted me about an additional plateau -- one reached not by increasing the dosage but by prolonging the experience. I searched for some time for a name before settling on "Plateau Sigma", both because it seems to be related to sigma activity (see Section 10.2) and because it occurs as one sums up small doses (sigma being the mathematical symbol for summation). This summation may lead to a strong potentiation of the psychotomimetic effects of DXM (227). Over half the people who had a Plateau Sigma experience have said it was extremely unpleasant and that they would never repeat it.
    The most commonly reported dosage regimen for Plateau Sigma is given below. However, before giving it, I warn you strongly against making this sort of attempt. DXM at high dosages is probably hard both on the brain and the body, and extending the experience is likely to increase the chance for dangerous side effects. Furthermore, one must be experienced enough with DXM, with the psychedelic experience in general, and with one's own mind, to be able to understand the experience. Everyone who has reported a successful experience with this dosage regimen has been at least 23 years of age. While I do not doubt that some younger people may be capable of having a good experience at this plateau, most seem to be unable to understand it and unable to control it, and there may be a real danger of psychotic breaks. Finally, the experience is in some ways acutely uncomfortable, as one's contact with inner and outer reality seems to break down entirely.
    Combining suggestions from others I have come up with the following dosage regimen. Start relatively early in the day (the experience degrades if one is too fatigued), at about 6 to 10 hours after awakening. It helps tremendously if one is in good physical shape and not under emotional stress. Take a low second plateau dose. In three hours (or about 1 hour after the peak), take a second low plateau dose. At three more hours (or, again, 1 hour after second peak) take a high second plateau or low third plateau dose. After coming down from the third plateau, instead of going back to the second plateau and down to baseline, you may be left in Plateau Sigma. Drugs which inhibit cytochrome P450-2D6 seem to enhance the duration and intensity of the experience. Nicotine is reported to inhibit it, and may even prevent it entirely.
    At Plateau Sigma interesting things happen to reality. Some have reported vivid, entirely realistic contacts with alien entities, spirits, gods and goddesses. Unlike the fourth plateau, these contacts often take place with eyes open, immersed in everyday reality. Although none of the people who reported these experiences to me had bad trips, most related that the experiences were so real that they felt they easily could have.
    Vision suffers a curious change, seeming to consist of well-processed but highly strobed images; so strong is the effect that it seems as if one is looking at the world under a fast strobe light. The eyes don't seem to track in synch with the inner 3D model of the world, so that when one looks to one side or another, the world lurches back and forth for a moment. Interestingly, it almost seems as if one is looking at the world from an inner vision with the eyes closed (see Section 5.11).
    Finally, thoughts can be totally deranged. Connections between entirely unrelated ideas form, causality goes out to lunch, and one's personality seems pretty much dissolved into the universe. Expect to hear a lot of voices; some people find themselves totally obedient to them. There seems to be a "tireless" quality to the experience, as if one does not feel either fatigue or emotion directly, but only receives information from the inner voices ("sit down now, you're tired"). There are interesting comparisons both to accounts of acute schizophrenia and to Jaynes' postulated bicameral mind (350).
    Again, let me warn you of the dangers here. You are probably stepping head first into psychosis, and unless you've got a very good trip sitter, you might end up coming back to reality in a padded room. Or, if you're really unlucky, you might freak out, have a hypertensive crisis, and end up in the hospital. Chronic high-dose use of PCP has been implicated both in deterioration of some brain areas and in cerebral hemorrhages. While PCP stands somewhat alone among dissociatives due to its additional and peculiar pharmacology, one should always be cautious when blazing trails in uncharted territory.

    The Upper Plateaus


    The upper plateaus are considerably less "recreational" than the lower plateaus, and are more introspective, spiritual, and shamanic. Most people who use DXM for psychonautical exploration or spiritual work do so at the upper plateaus. The upper plateaus generally take more out of the user, with more frequent hangovers and moments of dysphoria.
    Unlike the lower plateaus, most upper plateau experiences do not lend themselves to moving around much. Most people find it better to find someplace comfortable and stay there. Trying to move too much can induce nausea in some people.


    Je pense justement mettre tapé un plateau sigma dans ce TR: http://www.lucid-state.org/forum/showthread.php?t=1124


    Car ayant expérimenter depuis quelques fois le 4eme plateau, ce n'est pas du tout la même chose ;)
    Je dois aussi préciser que le TR avais été fait à chaud, et que les nuits qui ont suivit l'expérience, j'ai eu des terreurs nocturnes pendant 4/5 jours.


    Dès qu'il faisait nuit et que je m'en rendait compte, j'étais paralysé par la peur; je faisais donc un effort énorme pour aller dans mon lit (j'allais dormir super tôt, en faite dès qu'il commençais à faire nuit) et après il fallait que je soit bien placé dans mon lit car je n'osais faire aucun mouvement, chaque fois que je voulais changer de position il fallait plusieurs très longues seconde pour que j'en trouve le courage (cet effort me valais d'ailleurs de grosses goutes de sueurs).
    Et j'avais beau savoir pertinemment que ce n'étais que psychologique, je ne pouvait rien gérer.

    Sinon pour ceux que la FAQ du DXM intéresse ==> http://www.dextroverse.org/faq/dxm_faq.html
    Dernière modification par ToToro ; 06/10/2007 à 13h24.

  8. #8

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    Bonjour,

    Faites attention si vous consommez du jus de pamplemousse blanc (à noter que les autres fonctionnent aussi mais potentialisent beaucoup moins les effets) car les effets potentialisateurs du juse de pamplemousse durent 3 jours. De plus une consommation répétée de cette boisson (plusieurs jours de suite et en grand quantité) peut également inhiber l' enzyme hépatique, et donc augmenter la concentration de nombreux médicaments métabolisés par cette enzyme.

    Source: http://www.pharmacap.ch/d2wfiles/doc...in%202004).pdf
    (page6)
    Dernière modification par majajilovisme ; 18/08/2007 à 13h30. Motif: Information fausse

  9. #9
    Boson de Higgs
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Messages
    513

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    Un codéï-connaisseur a-t'il déjà essayé le mix codéïne/anti-histaminique/jus de pamplemousse ?

    Je m'interroge sur les effets néfastes potentiels des 3 combinés.

  10. #10
    Membre Avatar de sativa67
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    iles de france
    Messages
    96

    Par défaut Re : [Jus de pamplemousse blanc] : FAQ

    Jus de pamplemousse et médicaments

    (A Pathak, MA Tran)

    Un simple verre de jus de pamplemousse augmente la biodisponibilité de certains médicaments. Deux mécanismes peuvent être envisagés :
    · L’inhibition des CYP 450 3A intestinaux et hépatiques dont l’intensité est d’autant plus grande que la concentration en CYP 450 3A est élevée et que le médicament possède un métabolisme présystémique et systémique important.
    · L’inactivation de la glycoprotéïne P (PgP). Présente dans les microvillosités intestinales, elle facilite l’efflux des médicaments. Son inactivité augmente donc leur absorption, réduit leur élimination, contribuant ainsi à une élévation de leur concentration plasmatique.
    L’ingestion concomitante de certains médicaments avec le jus de pamplemousse peut donc s’avérer dangereuse. C’est le cas notamment des anticalciques vasodilatateurs (amlodipine, Amlor°, nicardipine, Loxen°, felodipine, Flodil°, dont les effets indésirables, flush, maux de tête, etc..., peuvent être majorés), de la carbamazépine, (Tegretol° à l’index thérapeutique étroit) de la buspirone (Buspar°, entraînant somnolence, fatigue et nausées lors d’un surdosage), de certaines benzodiazépines (diazépam, midazolam, triazolam… : leur biodisponibilité peut être accrue de 50 %, favorisant alors les troubles de la vigilance), des statines (responsables de myalgies, rhabdomyolyses après accroissement de leur concentration plasmatique).

    Inversement, l’effet inhibiteur du jus de pamplemousse pourrait s’utiliser, vu son faible coût, pour réduire la posologie de médicaments onéreux (ciclosporine- Neoral°, saquinavir- Invirase°). Actuellement, des composés issus du jus de pamplemousse sont en développement clinique pour leur effet inhibiteur enzymatique du CYP4503A.
    http://www.pharmacovigilance-toulous...BIP2004N01.htm

Page 1 sur 11 123 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •