Close

Affichage des résultats 1 à 9 sur 9
  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    avril 2015
    Localisation
    Paris
    Messages
    5

    Mortel Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    Tout d'abord bonjour !

    Présentation

    Volia la je me présente je m’appelle Alexandre, j'ai 21 ans suis plutôt intégré socialement, un peu timide ou totalement l'inverse, je suis célibataire mais je suis fait souvent dragué attention donc peut être une solution à mes addictions ^^!
    J'ai découvert les drogue vers l'âge de 14 ans.
    Ma toute première drogue fut la Salvia hahaha j'en ai jamais repris depuis ^^
    Et puis dans les 6 ans qui se sont écoulé j'ai malheureusement et par ma faute et mon inconscience total testé quasiment tout les prods (Kétamine/LSD/mdma/speed/methamphétamine/une 10ène de benzos différents/ AD/ Neuroleptiques/quualudes/GHG/Champi et j'en passe)
    Ceci bien sur c'est fait avec des amis en club (gros bisous aux adeptes du Concrete et EKO:) )

    Contexte

    Bon après un voyage en Europe ou j'ai clairement abusé de l'alcool et la la weed 7-8 g par jour je me suis décollé la plèvre et déclenché des grosses infections entres ces dernières et mes poumons.
    J'avais des douleurs horrible je n'ai pas consulter en pensant que c’était juste de passage grosse erreur... J'ai terminer aux urgences avec un traitement de tramadol/codéine.
    Une fois les douleurs stoppé j'ai arrêter en diminuant les dosages et tous c'est super passé (petite déprime mais bon ...) j’avais un sevrage lourd Amphétamine/meth/somi qui étais bien plus dur !

    HELL

    Cela faisait maintenant quelques mois que n'avais pas pris opiacé et puis une après midi de soleil dans un parc on me propose un peu d'Oxynorm 20 mg instantané je prends.
    J'ai aimé mais rien de transcendant ^^ et puis avec l'habitude j'en est repris, repris et je suis passé a plus fort l'hydromorphone (dilaudid) et là c'étais le pied !
    Et Au gros malheur un très bon amis a trouvé de la vrai blanche (on l'fait testé labo étrangé + EZ test pureté + EZ test coupe) resultat : 81 %
    et là bref je vais pas faire d'apologie car c'est pas le but de ce topic mais bon le terme merveilleux n'est pas assez fort ...
    J'en tapé, tapé jusqu’à ne faire ça que de le journée/semaine (c'était les vacances et fin de partiel).... je devais être à 100 mg de cette merde par jour et pour de la pure ça envoie je vous dit !
    j'en ai taper d'autre j'avais 'l’impression de me foutre du smecta dans le zen ! :)
    Je me suis rendus compte que je contrôlais plus rien du tout a ma cons, mes amis, ma famille et même foutu un plusieurs plan à des "flirt" (je connais pas le mot qu'il qualifie une future baise intense! J'ai donc décidé d’arrêter net.
    Je suis allé chez mon généraliste il m'a dit qu'il s'y connaissais pas et a juste voulu me prescrire de Théralène gros foutage de geule !!!!! J'ai refusé de payé ma consultation.
    Bref la je suis la recherche d'u un addictologue pour pouvoir trouvé une solution en attendant je prends des néocdon pour soulager un tout petit mais c'est minable les crampes et les douleurs en jambes .

    Le truc c'est que je savais le sevrage pénible mais à ce point (surtout le second jour pourquoi ? ) : Resultat de 9 mois opiacé avec grosse consommation.
    -je suis malade nez qui coule fievre
    -sueur
    -agressivité
    -chiasse
    -TRES GROSSE DEPRIME

    -mal de ventre
    -j'ai rien mangé depuis hier
    ...

    Bref avez vous des conseils et me donnez même des nom d'Addictologue ou des centres ou je pourrais me faire aider sans remettre en cause ma scolarité, j'en peux vraiment plus je suis trop con d'avoir et l'assume,
    ça je pensais pouvoir gérer le sevrage comme avec les autres prods mais la une petite aide serait appréciable.

    Bisous je vous aime car même si vous ne me connaissez pas je vous lis depuis bien longtemps et ça ma permis parfois de pas faire de conneries et pour ça même un merci ne suffit pas.
    Voila ;)

    ps : Désolé si le topic n'a pas grand d’intérêt car bon je suis juste un p'tit camé mais ça m'fais du bien de l'écrire et de le partager. et dsl pour les fautes je tremble sur mon clavier lol.
    Dernière modification par WarCard ; 28/04/2015 à 16h42.

  2. #2
    à la vie à la mort
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    6 574

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    Ah ben oui forcément t'as pas fini d'en chier. Tu peux aller voir un csst, si t'es vraiment à Paris :
    http://www.paris.fr/pratique/tabac-a...319_port_22830
    On m'a dit du bien de Marmottan notamment, mais tu vois. Peut-être certaines adresses à éviter, les hôpitaux, la croix rouge, la santé... pour le reste je sais pas bien.
    Si j'ai bien compris tu te maintiens encore avec de la codéine, c'est du bricolage, tu peux obtenir une substitution, mais en urgence je sais pas comment ça se passe. Ou un protocole de sevrage... qui commencera par une substitution je pense. Tiens nous au jus stp.

  3. #3
    high et fines herbes
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    farfelous island
    Messages
    4 125

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    évite l'hopital paul brousse!!!

    on s'y fais vraiment plus que chier!!!

    on m'a dit ce sont des pointe, mais des pointes de quoi???
    Dernière modification par Psychocrack ; 28/04/2015 à 18h37.

  4. #4
    membre du FLT
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Localisation
    Evry-courcouronnes
    Messages
    129

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    En fait la déprime c'est quelque chose que tu peux amoindrir, mais il y a deux trois trucs à savoir.
    Déjà le premier truc à savoir c'est que t'as pas forcément besoin d'un opi pour te sentir mieux.

    Essai de projeter un truc nouveau, un truc que tu rêves de faire depuis que t'es gamin que t'as jamais cru possible parce que tu t'accroches à un environnement que tu crois connaître. Ainsi les repères que tu crois indispensables ne le sont pas forcément.
    Change de métier, déménage au Québec..

    Tu verras déjà là ce sera moins lourd à supporter comme déprime.

    Si t'as pas de fric, tu connais la chanson, je suis sûr qu'il y a plein d'employeurs qui se feront une joie d'embaucher un gars motivé comme toi (en fait, une personne qui n' a pas le choix de bosser pour avoir son salaire).

    Si malgré tout ça tu déprimes... change tes habitudes, va voir fast & furious après parler de tes angoisses avec ton toubib. Arrête de vouloir te défoncer, fais toi traiter c'est différent.
    Tu t'infliges trop violence avec ton cerveau, arrête de penser au prochain shoot, c'est pas naturel ce que tu te fais.
    "So much trouble in the world" (Bob Marley)
    "Come back Jesus" (Alpha Blondy)

  5. #5
    à la vie à la mort
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    6 574

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    Rolala des fois H2H3 t'es complètement à côté de la plaque avec ta méthode coué. Probablement tu crois bien faire mais ce genre de réflexions de bon sens induit de la culpabilité et plein de merde. Enfin apprends un truc : quand ça va pas c'est pas le moment de tout déménager et de changer de vie. Quand ça va pas on attend d'y voir plus clair. Le contraire ce serait comme prendre de la vitesse en bagnole au moment où on traverse un épais brouillard. Tu me suis ?

  6. #6
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2010
    Localisation
    Région Parisienne
    Messages
    154

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    Effectivement le mieux à mon avis c'est de pousser la porte d'un CSST ou CSAPA, ce sont des centres dans lesquels tu trouve des médecins, psychologues, addictologues et assistants sociaux.
    En général on est bien accueilli, en tout cas je suis très content de celui dans lequel je vais (DUNE à Cergy), je regrette de ne pas y être allé plus tôt.

    Après un rendez-vous avec une psychologue et un médecin j'ai commencé un traitement au Subutex, il a fallu que je vienne 2 matinées consécutives au début pour vérifier que je réagissais bien au traitement.
    Pour la méthadone c'est plus contraignant par contre, il faut venir tous les jours pendant 2 semaines je crois, puis toutes les semaines avant de pouvoir avoir une ordonnance pour x semaines.

    En tout cas tu trouveras dans ces centres des gens compétents, qui t'écoutent et te comprennent et en plus c'est gratuit, tu n'as donc rien à perdre !

    - - - Updated - - -

    Effectivement le mieux à mon avis c'est de pousser la porte d'un CSST ou CSAPA, ce sont des centres dans lesquels tu trouve des médecins, psychologues, addictologues et assistants sociaux.
    En général on est bien accueilli, en tout cas je suis très content de celui dans lequel je vais (DUNE à Cergy), je regrette de ne pas y être allé plus tôt.

    Après un rendez-vous avec une psychologue et un médecin j'ai commencé un traitement au Subutex, il a fallu que je vienne 2 matinées consécutives au début pour vérifier que je réagissais bien au traitement.
    Pour la méthadone c'est plus contraignant par contre, il faut venir tous les jours pendant 2 semaines je crois, puis toutes les semaines avant de pouvoir avoir une ordonnance pour x semaines.

    En tout cas tu trouveras dans ces centres des gens compétents, qui t'écoutent et te comprennent et en plus c'est gratuit, tu n'as donc rien à perdre !

  7. #7
    membre du FLT
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Localisation
    Evry-courcouronnes
    Messages
    129

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    C'est vrai Nouchmi tu as raison dans le contexte qu'il faut pas se précipiter, mais dans le cas ou il faut arrêter de se défoncer, le meilleur remède c'est un peu arrêter de penser à se défoncer tu me suis ? à toujours penser à faire sa petite fiesta sous substance, ça prend une grosse part de la psychologie et les récompenses perdent leurs sens puisqu'on n'est plus trop productif pour nous même (bien-être, etc..)

    donc pour sortir de cette image de droguée, défoncé, camé, ... c'est pas mal de commencer par le mental. D'ailleurs à propos de ça, c'est ce qu'on se dit souvent (je me dis) quand on fait un break sérieux.

    ça peut aller très vite si on sait s'occuper, mais si on s'ennui à crever sous sevrage ça peut mal tourner, d'où l'idée de penser à appliquer certains trucs normaux dans sa vie plutôt que s'en remettre à sa drogue pour tout.

    ensuite prendre des doses raisonnables quand le corps devient plus sensible et quand on boss vraiment pour s'en sortir, ça créé une situation intéressante.

    et pour finir j'expose une vision d'adulte, je reconnais que pour un p'tit jeune ça doit être très dur. Mais là encore il faudrait qu'il puisse parler de sa situation sociale; comment il fait pour s'en sortir, vit-il chez ses parents ?? etc. etc.
    Dernière modification par H2H3 ; 29/04/2015 à 01h40.
    "So much trouble in the world" (Bob Marley)
    "Come back Jesus" (Alpha Blondy)

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    avril 2015
    Localisation
    Paris
    Messages
    5

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    Citation Envoyé par Nouchmi Voir le message
    Ah ben oui forcément t'as pas fini d'en chier. Tu peux aller voir un csst, si t'es vraiment à Paris :
    http://www.paris.fr/pratique/tabac-a...319_port_22830
    On m'a dit du bien de Marmottan notamment, mais tu vois. Peut-être certaines adresses à éviter, les hôpitaux, la croix rouge, la santé... pour le reste je sais pas bien.
    Si j'ai bien compris tu te maintiens encore avec de la codéine, c'est du bricolage, tu peux obtenir une substitution, mais en urgence je sais pas comment ça se passe. Ou un protocole de sevrage... qui commencera par une substitution je pense. Tiens nous au jus stp.
    Citation Envoyé par Psychocrack Voir le message
    évite l'hopital paul brousse!!!

    on s'y fais vraiment plus que chier!!!

    on m'a dit ce sont des pointe, mais des pointes de quoi???
    Oui plus que du bricolage car cela ne fonctionne pas vraiment ... j'ai trouvé un peu de Kétorpofène pour les douleurs musculaires et quelques Klonopins pour le moral.

    L'Hopital BROUSSE j'y étais suivi pendant 2 ans c'est HORRIBLE là ba on les à endoctriné au tercian power !

    J'ai trouvé un addicto pas loin de chez moi et vais essayer d'aller le voir cette semaine.
    J'essaierais d'actualisé le topic au mieux, merci Evilbrood Nouchmi
    et pour le link sur le csst csapa.
    Dernière modification par WarCard ; 29/04/2015 à 22h23.

  9. #9
    high et fines herbes
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    farfelous island
    Messages
    4 125

    Par défaut Re : Sevrage Opiacé #heroineblanche #dilaudid

    J'ai découvert les drogue vers l'âge de 14 ans.Ma toute première drogue fut la Salvia hahaha j'en ai jamais repris depuis ^^
    tu peut totalement conssidèrer l'alcool et le tabac comme des drogues!

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •