Close

Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Colère

  1. #1
    purple in love
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Paris
    Messages
    574

    Par défaut Colère

    Juréma
    Une nuit
    4 ou 5 verres, j'ai un doute

    J'intitule ce TR "Colère" parce que c'est ce sur quoi je suis venue travailler cette nuit la. Après un long travail avec Iboga/Ayahuasca/Juréma autours de la Peur, que j'arrive désormais à accepter, à gérer voire à utiliser, je me retrouve confrontée aux mêmes problématiques mais cette fois ci dans la Colère.
    Je viens boire avec quelques pistes en têtes :
    - je suis à un tournant de ma relation amoureuse, nous avons traversé des tempètes, j'ai été forte, c'est finalement l'acalmie qui me désarçonne... perte de contrôle, confiance, sentiment d'injustice, déséquilibres... rancoeurs.
    - je suis en attente d'un départ qui aurait dû se produire il y a déjà longtemps, je perds patience, j'étouffe, sensation de claustrophobie dans ma maison.
    - je ne prends plus d'hormones, je porte un stérilet. Je suis une femelle, mon corps ne cesse de le répéter, ça se traduit par une forme d'hyper sensibilité/agressivité, j'ai la sensation d'être un esprit dominé par un corps qui déborde. Trop. Trop de femelle.

    Je suis à bout de force, je suis épuisée d'être en colère. LA PAIX! JE VEUX LA PAIX!
    Premier verre : Une bille (un oeil de chat) roule et pousse entre mes deux sourcils, elle tente de sortir, elle tente de percé la peau de mon front, elle roule et pousse en formant un triangle, elle est coincée, mais lorsqu'elle s'appuie très fort, jusqu'à déformer mon visage, de la lumière entre dans ma tête.
    Je suis une chatte, je suis douce, je suis féline, je suis candide, je suis un pacha, je m'aime, je me trouve agréable. Mes petites pattes avant me servent à me caresser les joues, c'est simple, c'est reposant.
    Deuxième verre : Tout est mouillé, bruit de liquide, tuyauterie qui fuit, égouts, salle de bain, vieille piscine désaffectée... clapotis, flip flap flop, gloups, clap, blop... mains moites, corps moite... pleurs, mouche, dégouline, par les oreilles aussi.
    Troisième verre : membres... corps en morceaux, jambes à la chaîne comme une usine, comme une boucherie, un abattoir, mais pas de sang, plastique, net, propre. C'est un brodel tous ces morceaux, pourquoi je veux tout mettre en morceaux? Arrête de découper! Arrête de démonter! Assez déconstruit! Trouve une unité. Termine le puzzle.

    Difficile de garantir la chronologie, je sais juste qu'au début, pour un temps très court c'était doux et agréable, et puis que très rapidement c'est devenu d'abord étrange et puis infernal. Physiquement très intense, j'ai subi une agitation permanente et incontrôlable. Je n'ai eu de cesse de bouger, de me tordre, de purger, de serrer, de... pffff... une ivresse très difficile à gérer, perte de repère, déséquilibre, chute en soi-même, grande confusion... Le premier verre donc était tendre, le deuxième étrange et à partir du troisième, au plus tard... ça n'a eu de cesse de me torturer.

    Quatrième verre : C'est une femme qui chante un icaros, un choeur de femmes l'accompagne, j'explore quelque chose de l'ordre de mon appartenance à ce groupe, je me sens parfois apaisé, bercée par le chant mais c'est très fugace, la plupart du temps je suis renversée. Je pense à l'Histoire, je pense à l'ensemble que représente les femmes.
    Cinquième verre (?) : Pornographie, gros plans, beaucoup de poils, sombre, humide, beurk, j'en veux pas, pas maintenant, pas d'accord, ça suffit! Des images qui se jetent contre moi, de la peau, des poils, du sexe tout ce qu'il y a de plus primaire, bestial, c'est comme du vomi de sexe, ca dégueule le cul.

    C'est très éprouvant d'écrire ce TR, ça coule pas comme d'habitude, difficile de faire des phrases.

    Bilan :
    Extrèmement éprouvant, mais absolument positif, merci. Sans vraiment savoir ou vouloir savoir... bref, ça va mieux.
    Dernière modification par moksha ; 02/03/2014 à 13h16. Motif: Modification du préfixe

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Localisation
    ...
    Messages
    134

    Par défaut Re : Colère

    Un TR brut de décoffrage ou taillé à la hache de guerre AH! AH! Ca coince mais ça suinte, ça coule, ça gicle... Va falloir que ça décante. Merci pour ce jet d'encre qui décrit une drôle de traversée : )

  3. #3
    purple in love
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Paris
    Messages
    574

    Par défaut Re : Colère

    Aha ouai j'suis désolée j'ai pas su faire mieux, incapable de faire une phrase construite! A la fin j'étais dans un tel état, je me suis dit qu'écrire ce TR c'etait un autre épisode de cette nuit incroyable! En effet, c'est pas du tout tout déplié, en tout cas j'ai bcp de mal à verbaliser. Par contre y'a un mieux absolument notable dans mon état, enfin mon humeur, mon état d'esprit...
    J'aurai pu dire pleins d'autres trucs mais... je sais pas, finalement ça traduit pas si mal ce qui m'est arrivé!
    Ah si quand même un truc à propos de la bille la, l'oeil de chat, qui m'a intriguée. Le lendemain quand je me suis regardée dans le miroir, y'avait une fente, comme un fissure, une cicatrice, entre les sourcils au dessus. Et puis le sur-lendemain plus rien. Moi qui suis tout sauf mystique ça m'a fait triper quand même!



    - - - Updated - - -

    Ah et aussi, avec un peu de recul j'ai trouvé cette expérience assez boisée, y'avait quelque chose qui relevait plus de l'iboga que de l'aya. Mais ça m'étonne pas bcp vu l'autel :)

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •