Close

Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    23

    Infos 2e expérience : Jeu de main, jeu de vilain

    Renseignements à fournir
    Titre de l'expérience : Jeu de main, jeu de vilain

    Pseudo : Oona
    Lieu : Dans ma chambre
    Substances : Salvia divinorum
    Dose : 3g
    Mode d'administration : chique une 30aine de minutes
    Poids : 68kg
    Taille : 1.66m



    N'oubliez pas que vous pouvez en permanence consulter la fiche du wiki concernant la salvia divinorum :
    http://lucid-state.org/forum/content.php/233-Salvia-



    Set and Setting :

    Au début sur mon canapé devant la télé (le temps de commencer à chiquer), et au début de la montée (après une 15aine de minutes) dans mon lit, allongée.
    Toute seule.
    Les yeux ouverts
    Lumière filtrant à travers les volets et les rideaux occultants.
    Début de la nuit
    Je ne me rappelle plus de l'ambiance sonore.



    Aspects introspectifs, émotionnels et effets :

    J'avais refait plusieurs essais de voyage entre mon premier trip et celui-ci, mais tous s'étaient soldés par un échec à décoller. Donc j'ai ellipsé ces tentatives de mon carnet de bord.

    La dernière fois, j'avais voyagé les yeux fermés, cette fois je décide de voyager les yeux ouverts pour explorer d'autres choses.

    Quand la montée commence, je m'allonge dans mon lit.

    Un voile gris se pose sur ma vision. Ça obscurcie pas la scène, ça la voile juste. La lumière filtre depuis l'extérieur de la pièce et fait ressortir les lignes blanches sur fond sombre de mes draps. Mon oreiller se transforme alors en tortue, dont les jointures entre les écailles sont faites de lave. Ça ne brule pas, et ça ne me dérange pas. J'observe juste la lave danser sous les écailles. C'est joli comme vision.

    (La partie qui va suivre est un peu complexe à expliquer, j'ai essayé de faire de mon mieux.)

    Puis je remarque "ma" main à coté de l'oreiller-tortue. Je suis consciente que c'est "ma" main, enfin celle reliée à mon bras droit. Pourtant cette main n'est pas la mienne. C'est celle d'une vieille dame : elle est ridée, et la peau est diaphane. Cette main est mue par la volonté de la vieille dame, qui n'est pas là, dans la même pièce que moi, mais qui la commande à distance. Cette main se frotte contre l'autre main de la vieille dame, qui pourtant est loin, dans un autre lieu.
    C'est difficile à expliquer comme sensation, mais la main droite de la vieille dame, qui est reliée à mon corps, interagit physiquement avec la main gauche de la vieille dame, qui elle est restée solidaire de cette dame, qui se trouve à des kilomètres et des kilomètres de là.
    Les deux mains se frottent l'une contre l'autre, comme le font les personnes stressées.
    J'assiste à la scène avec un point de vue à la première personne.

    C'est perturbant comme expérience. Je change de position dans mon lit pour passer à autre chose. Ma main redevient normale, c'est la mienne, celle que j'ai toujours connue.

    Mon esprit ne se détache pas de cette main. Mon index et mon pouce forment une boucle en se touchant par leur extrémité. Il apparaît un œil entièrement noir, cerné de khôl, entre mes deux doigts. Il m'observe. Je me sens mal, j'ai l'impression qu'il est méchant, et qu'il m'envoie des ondes négatives.





    J'agite mes doigts pour le faire partir. Surprise ! J'ai les doigts trop longs ?! Comment ai-je fais pour ne pas le remarquer avant ? Je continue à regarder complément interloquée. Je m'aperçois que l'avant-bras aussi est trop long. Je regarde le coté gauche : tout va bien de ce coté. Il y a seulement le droit qui n'est pas proportionné.
    (Je vous rassure, le lendemain tout est rentré dans l'ordre.)

    Puis après plusieurs minutes d'observation, mon regard est attiré par les rideaux occultants. Les lignes se courbent légèrement pour former une vulve. Elle pulse. C'est une énergie positive. Je laisse cette énergie m'atteindre. C'est comme l’énergie de la Terre ou de la Vie. C'est du bonheur !!

    Petit à petit, les pulsations sont de moins en moins puissantes, puis finissent par disparaitre. Les rideaux se décourbent pour reformer les lignes parallèles des plis.

    Des ombres chinoises apparaissent sur les rideaux. C'est un couple dans leur intimité. La femme est assise, nue. L'homme, face à elle, l'embrasse dans le cou, puis sur la poitrine.
    Je ne vois pas en dessous du nombril de la femme, car il y a une espèce de premier plan opaque en ombre chinoise également. L'homme disparait derrière le premier plan, en descendant plus bas sur le corps de sa partenaire.

    Je suis spectatrice. Mais je comprends qu'on me montre un acte d'Amour et non pas un acte d'amour. Ce grand grand "A" fait toute la différence : c'est plein de tendresse, de complicité, de partage, de don de soi, de chaleur d'âme ... Je comprends que je n'ai pas ça dans ma vie. Les actes de ma vie de couple (restaurants, sorties, discussions, relations sexuelles ...) manque de fusion, manque de cet intérêt pour l'autre.
    La femme laisse tomber sa tête en arrière et se cambre légèrement. Elle lâche un soupir de plaisir. Je l'entends de façon lointaine.

    La vision se grise, comme au début du voyage. C'est la fin de mes visions.


    Ressenti final :

    Je n'ai pas compris, ni à l'époque, ni maintenant, l'épisode concernant ma main. Il me laisse toujours perplexe. Le message m'échappe complétement.

    La dernière partie est nettement plus compréhensible. C'est des choses que je savais déjà, mais j'hésitais à rompre. Le garçon avec qui j'étais à ce moment, était distant alors qu'on vivait dans la même ville. La rencontre avait été charmante, mais la suite ne menait à rien, on ne progressait pas. On semblait plus posé l'un à coté de l'autre que vraiment ensemble. Pas de petites attentions ...
    Il m'avait rendu une écharpe que je lui avais laissée comme souvenir.
    Quelques jours plus tard, je subis une petite opération en ambulatoire et en urgence. Il ne prend pas de mes nouvelles.
    Il fournira plus tard par sms l'excuse qu'il était chez une copine.
    Très bien, message reçu. J'ai écris ma lettre de rupture à ce jeune homme.
    Du coup, un autre garçon qui n'osait pas se déclarer car il me savait en couple, et lui s’enquérait de mon état et de mes douleurs, a commencé à se rapprocher de moi, et moi de lui. L'histoire s'est aussi mal finie, mais elle fut très belle (enfin pour moi) : ce garçon m'a réappris à être amoureuse. Pendant un temps, j'ai eu ce que Lady Sally m'a montré : de l'Amour magnifié dans l'amour.

    Ayant testé les yeux ouverts et fermés, j'ai décidé que les prochaines expériences se feraient les yeux fermés. J'ai pensé qu'on recevait mieux le message (la suite me détrompera) parce qu'il ne superposait à l'environnement.

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Abattoir-monde
    Messages
    1 627

    Par défaut Re : 2e expérience : Jeu de main, jeu de vilain

    TR sympa à lire, et j'aime l'illustration.
    (variante : j'ai aimé lire ce TR et sympa l'illustration)
    Dernière modification par pastyputridpulp ; 15/12/2013 à 19h49.

  3. #3
    à la vie à la mort
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    6 574

    Par défaut Re : 2e expérience : Jeu de main, jeu de vilain

    Très intéressant merci.
    C'est très clair oui cette histoire d'Amour, beau et essentiel, mais rare et quelques fois fugace.
    Merci miss et bon dimanche.

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    23

    Par défaut Re : 2e expérience : Jeu de main, jeu de vilain

    Merci pour vos retours très positifs ^^. Ca fait plaisir.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •