Close

Affichage des résultats 1 à 5 sur 5
  1. #1
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    23

    Par défaut 1ère fois - Rencontre avec moi, moi et moi

    Renseignements à fournir
    Titre de l'expérience :
    Rencontre avec moi, moi et moi
    Pseudo : Oona
    Lieu : Dans ma chambre
    Substances : Salvia divinorum
    Dose : 6 grandes feuilles (dépassant légèrement la longueur de ma main sèches) et quelques débris, soit une pleine bouche. Pas de balances à l'époque
    Mode d'administration : chique une 30aine de minutes
    Poids : 66kg
    Taille : 1.64m



    N'oubliez pas que vous pouvez en permanence consulter la fiche du wiki concernant la salvia divinorum : http://lucid-state.org/forum/content.php/233-Salvia-



    Set and Setting :

    Au début sur mon canapé devant la télé (le temps de commencer à chiquer), et au début de la montée (après une 15aine de minutes) dans mon lit, allongée.
    Toute seule.
    Les yeux fermés.
    Lumière dans la pièce d'à coté, porte demi ouverte.
    Dans la nuit (23h00 ? 00h00 ? 01h00 ? je ne me rappelle plus)
    Musique amérindienne comme fond une fois les premières minutes "mâchouille-télé" passées.



    Aspects introspectifs, émotionnels et effets :

    Lorsque les premiers effets arrivent, je vois des vagues lumineuses. Elles regroupent alors pour former une rivière. D'un coup la rivière se renverse, et devient une cascade. "L'eau" qui s'écoule est toujours constituée de filaments lumineux. Lorsque que l'eau-lumière atteint le sol, il naît un nouveau cours d'eau.

    J'ai un point de vue de spectateur omniscient sur la scène, je suis tout et rien à la fois. Je n'ai aucun pouvoir sur les choses, je suis juste là pour voir.

    Un corps flotte, disposé sur un radeau en bois, sur l'eau-lumière. Il est sombre. Je me rends compte que c'est moi, que je me vois de l'extérieur. Mon moi extérieur, qui glisse sur l'eau-lumière, n'a pas l'air mort, bien que demeurant immobile et paisible. Je n'ai aucune peur en me voyant ainsi. C'est plutôt intriguant, j'attends avec impatience de savoir ce que va devenir mon corps.

    Commence un curieux manège : les flots avancent, puis reviennent de quelques mètres en arrière à une vitesse accélérée, et de nouveau s'écoulent paisiblement dans le sens normal. Le radeau et mon corps suivent le mouvement. Ce cycle recommence plusieurs fois.

    De la même façon que mon esprit est le spectateur de la scène, que mon corps est sur le radeau, je sais que je suis aussi allongée dans mon lit. Je suis tout ça à la fois et sans incompatibilité.

    Mon corps finit par sortir de mon champ de vision, suivant l'eau-lumière au loin. Je n'ai plus de vision à ce moment là.

    Je suis dans mon corps à nouveau. Je sens le vent sur ma peau. Je suis au contact d'une vaste prairie, verte, douce et chatoyante. Le vent arrive à agiter les brins d'herbes sous mon corps immobile. J'en sens les chatouillis. Le moi "réel" dans mon lit sourit béatement : quiétude et plaisir simple surgis de la caresse du vent et de l'herbe.

    La musique qui accompagne change : des tambours retentissent. Chaque coup de tam-tam est un coup qui frappe à la porte de mon cœur. Je ne veux pas laisser entrer ce qui frappe. Frapper contre mon cœur pour qu'il s'ouvre est déjà tellement douloureux. Laisser entrer me ferait encore plus mal. Ca ne cesse pas. "Ca" ou "on" essaye d'entrer. Je ne veux pas, je lutte ! Toujours lucide, je sais que je m'agite dans mon lit.

    Dans la musique, je perçois quelqu'un qui sautille pour effectuer une dans rituelle. Je le vois, et il ne s'agit plus d'une vision d'ombres et de lumières, c'est une vrai image. Celui qui sautille est un indien, vêtu de grosses peaux de bêtes. J'essaye de me focaliser sur lui, laissant l'entité non-identifiée à la porte mon cœur. Les coups sont moins forts, plus lointains.

    Tout cesse de nouveau.
    J'ouvre les yeux, et je vois la couleur de l'oreiller devant moi. Ca n'est pas intéressant. Je ferme mes paupières pour repartir.
    Il ne se passe rien pendant quelques minutes. Puis de nouveau des sensations tactiles. Un homme guépard me prend dans ses bras, dans mon lit, puis le lieu change : nous sommes devant une cheminée, par terre sur une couverture. Dans ce chaste câlin, je nous vois de dos. Il m'enserre un peu plus fort, et je sens la douceur de son poil, la chaleur de son cœur. J'émets un soupir de contentement puis je me retourne. Toujours en vision extracorporelle, je constate que je suis une femme-chat noire.
    L'homme-guépard me lance un regard amoureux, puis son étreinte se défait, glissant doucement loin de moi. Je me redresse à demi (pas mon lit, mais dans la vision). Il disparaît totalement dans le noir. Je ressens un grand abandon.
    Changement instantané de lieu et de temps : c'est toujours moi, toujours en vue extérieure. Je suis une chatte noire au bord d'une rivière. J'ai perdu presque toutes mes caractéristiques humaines contrairement à avant où j'étais femme-chat. Je suis redevenue animale, sauvage ... Un crissement se fait entendre dans les buissons. instinctivement, je souffle, je crache, je fais le dos rond et j'hérisse mon poil.

    Fin de la vison. Fin brutale : le noir d'un seul coup.

    Le noir perdure un peu, puis des filaments lumineux se dessinent. Ils se croisent, s'entortillent, se séparent pour s'assembler d'une façon différente. Il finit par se former des contours de lys, de tulipes du Japon, de fleurs de cerisiers, de fleurs de cornouiller ... C'est très beau. Plus que ça ! C'est MAGNIFIQUE !

    Puis sortent des lianes faites de lumières. Je les vois enserrer mes poignets. Les lianes tirent : mon corps se sépare de mon esprit, laissant ce dernier sur place. Mon esprit contemple mon corps qui est entrainé jusqu'à une anémone géante à lianes en filaments lumineux. Là l'anémone suçote mon corps. Je ne ressens rien : ni physiquement, ni émotionnellement. Presque une envie de dire "oui, et ?"

    J'ouvre les yeux. Une grande fatigue est là, il est tard. Je coupe la musique, éteins la lumière, me glisse dans mes draps et m'endors.


    Ressenti final :
    Bien que ce trip ait comporté quelques moments déplaisants, vu dans sa globalité, il était plutôt plaisant. J'ai ressenti un apaisement après ce trip, qui c'est effacé sur un ou deux jours.
    J'ai l'impression qu'on m'a montré des choses que je ne savais pas consciemment ou que je ne voulais pas admettre totalement : l'impression d'opposition entre mes différentes facettes, le fait que je me suis laissée glisser à un moment alors que habituellement je suis une battante ou que j'avais besoin d'une aide à ce moment là qui n'est pas venue, le fait que j'ai changé, et pas forcément en bien, à cause d'un homme, et encore plus après la rupture, que j'ai un sentiment d'abandon toujours en latence, alors qu'avant j'aimais les choses simples.

    En relisant ce trip, c'est hallucinant comment j'ai certaines images qui reviennent alors que j'ai une mémoire ultra sélective.

  2. #2
    ❤ or $
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    St Etienne
    Messages
    824

    Par défaut Re : 1ère fois - Rencontre avec moi, moi et moi

    J'ai nagé avec plaisir dans les rivières de lumière et j'ai eu tout autant de plaisir à voyager dans les prairies verdoyantes peuplées d'hommes animaux et de sexualité végétale... Merci pour ces belles images.
    Dernière modification par jimm04 ; 08/04/2013 à 08h27.

  3. #3
    à la vie à la mort
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    6 574

    Par défaut Re : 1ère fois - Rencontre avec moi, moi et moi

    Beau voyage. Merci.

  4. #4
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    23

    Par défaut Re : 1ère fois - Rencontre avec moi, moi et moi

    Merci pour vos com et à ceux qui m'ont mis un pouce vert

  5. #5
    Membre Avatar de spartacus
    Date d'inscription
    avril 2013
    Localisation
    evry 91 000
    Messages
    7

    Par défaut Re : 1ère fois - Rencontre avec moi, moi et moi

    oui c est vrais que c étais bon de te relire

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •