Close

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 16
  1. #1

    Par défaut TR première expérience

    PS : Mon premier c/c du TR a collé certains mots entre eux, j'ai refais un c/c et apparemment ça s'est arrangé mais je préfère prévenir (j'ai pas relu mon truc en entier donc je suis pas sur ^^)

    Bonjour à tous !

    Je vais vous raconter mon premier trip avec Dame Stramonium. C'était il y a quelques jours et à vrai dire c'était mon premier trip sous hallucinogène (oui je sais je commence dur ^^).

    On savait que le datura était un trucvraiment hard mais on avait que ça, ça faisait un mois qu'onplanifiait la soirée et on avait pris le plus de précautionspossibles. On était 5 à avoir lu The Psychédélic Expériencede T.Leary et j'avaispersonnelement lu L'Herbe de Diable et la petite fumée deCarlos Castaneda. En outre on s'était renseigné à fond dessus et àvrai dire je suis devenu assez incollable sur le sujet (même avantla prise). On avait prévu un setting assez clean, mais ça sera détaillé plus loin ;).

    En ce qui concerne la dose, on a bien compris qu'il serait impossible de doser en une seule fois, on a donc agit ainsi :

    -On a fait un extrait de 1500 graines de datura.
    -On a décidé (après la lecture des quelques TR interressants qu'on trouvait) que 100 graines étaient EN MOYENNE une dose très forte.
    -On a donc décidé de prendre des doses d'équivalence 25 graines. (mon pote avait déja mangé 15 graines sans réels effets notables).
    -L'extraction avait donnée une sorte de pâte visqueuse marron.
    -On a mis 60ml de vodka dans le bécher où il y a avait la pâte extraite.
    -1500/60 = 25 on avait donc des doses de 1ml qui représentaient (environ) 25 graines :)

    Le TR à proprement parler :

    J'étais avec 7 amis, deux d'entre nous allaient prendre de la datura (moi et Arno), une fille voulait tester notre nouveau vapo avec du canabis et un autre serai notre guide (donc sobre), les autres avaient prévu de passer une bonne soirée arrosée (même si on leur avait bien dit de pas finir torché pour aider le guide en cas de problème).

    Arrivée chez notrehote : 19h.


    On débale lescourses, la bouffe, l'alcool etc... Je lance un regard enragé surles trois saucissons qui sortent du sac d'un de mes pote (Arno et moiétions à jeun depuis le matin), on blablate etc...


    19h 30 :Installation.


    On s'intalle dansla salle prévue pour l'expérience, il y a deux ampoules : une lampede chevet et une grosse lampe accroché au plafond et avec un abatjour sphérique en papier blanc. On débale notre matos et on mettout sur la table, la chambre comprend un canapé dépliable(transformé en lit pour l'occasion) avec en face trois chaises etune chauteuil à gauche du lit.


    On commence àenrouler et à scotcher du papier crépon autour des abats jour deslampes, du vert, du bleu et du violet, histoire de bien tamiser lalumière. Arno prépare les doses dans la cuisine pendant qu'onbalance du Supertramp dans le salon, on se met dans l'ambiance, jecraque et mange une crépe, rien à foutre j'ai faim !


    9h : Turn on, tunein.


    Arno fait unbreifing aux gens et au guide en leur rapellant les consignes de base(bon le guide s'en fou un peu vu qu'il est déja au courant mais bon,ça rassure toujours).
    On amène uneenceinte portable dans la chambre et on lance la playlist prévuepour la soirée.
    Je prend la premièrdose en premier (arno étant bien plus sensible que moi auxpsychoactifs, on se décale de 10min afin de se suivre à peu près),j'enlève mes lunettes et j'attend... Il se passe pas grand chose,mon pote prend lui aussi sa dose et on se regarde tendu aveant de semarrer. L'ambiance reste bonne enfant.


    9h20 : Etape deux.


    Bon il est tempsde sortir le catalyseur, le guide sort le vapo, pèse la dose demarijuana ( me rapelle plus combient on a mis U.U) et le charge. Onchauffe le truc et on tire (on est trois à tirer donc), ça commenceà monter, arno se roule en boule par terre, mort de rire, j'arrive àle convaincre de s'assoir sur le lit et il commence à raconter de lamerde (aucun souvenir du contenu de la conversation par contre, jesais juste que c'était n'importe quoi).
    Je commence àavoir soif, je prend la bouteille de coca posé à coté de moi et jesors à Arno (allongé à coté de moi) :" bon, je bois, ne faisrien" et évidement ça rate pas : il flaque un pain dans labouteille pendant que je bois... J'ai du coca partout... Je vaischercher une serviette dans la salle de bain et en provite pourregarder ma pupille : pas de changement notable.


    Je retourne dansla chambre où un pote et sa copine sont en train de faire parler lafille défoncée afin de juger si on a plus d'effets qu'elle. Jem'alonge sur le lit et là, révélation : ah ça y est, je suiscomplètement défoncé ! Je me prend au jeu et entre dans le délirede mon collègue : "eh si jamais le sol nous prennait pour descons hein ?! Ah ouais il pourrait etre méchant le filou !"etc...


    9h45 : Il esttemps.


    Je prend unedeuxième dose de datura et je calcule au même moment qu'arno (assitsur une chaise en face de moi) est en train de faire du piano sur unsynthé imaginaire sur "Don't leave me now" de Supertramp.Je me dit que je peux pas le laisser faire tous les instruments, çadoit etre marrant il a l'air de kiffer, je me lève et m'assiet àcoté de lui ; je fait la baterie, je ferme les yeux et me laisseporter par la musique, arno se lève en plein milieu pour prendre sadeuxième dose (je m'en rend pas compte, j'ai les yeux fermés).
    Au bout de quelquesminutes, je l'entend qui dit "je crois que la datura commence àmonter là !" j'ouvre les yeux et je vois notre guide assit surle fauteuil à ma droite, le monde semble incroyablement loin et j'ail'impression de voler (sans confondre avec le fait de planer à causede la beuh).
    Le morceau se finiet arrive "Fly From Here" de Yes, il est temps de partir là! Je m'allonge sur le lit, suivit d'arno et demande au guide de lireles instructions du premier bardo de Leary.


    Heure inconnue(entre 10h et 10h30) : Drop out !


    Je ferme les yeux,le guide commence à lire, j'ai des spasmes msuculaires assezbiazrres, ils sont controlables mais je les aimes bien donc je leslaisse. Je me sens décoler, je vois une lumière blanche en closeeye et j'essaye de m'en approcher mais elle disparait au bout de2-3sec... Je vois des trains blancs bleutés qui arive de lapériphérie de mon champ de vission, ah ok c'est un squelette,pemière hallu concrète en close eye, c'est en fait MON squelette,je le sais, il me comprend.
    J'ouvre les yeuxet je vois arno qui bouge ses mains rapidement autour d'un point enl'air, inconsciement je commence à faire pareil en fermant les yeux,je l'entend qui dit "je crée de l'énerie !!" à ce momentun pyramide rayonnate jaune apparait entre les mains (j'ai tjr lesyeux fermés) et je répond "eh moi aussi !", il me fait"et tu la vois ma boule ?" à ce moment une sphère delumière jaune arrive à coté de ma pyramide. Cette dernière merappele la pochette d'album d'Asia sauf qu'il lui manque les yeux, jeme concentre pour lui faire des yeux mais les yeux qui apparaissentsont assez horribles et menaçants, j'essaye de changer mais çamarche pas...
    J'ouvre donc lesmiens et l'énergie disparait, le monde bourdonne autours de moi etje vois 3 grosses mygales sur le lit, je sais que ce sont des halluscar je ne les vois pas vraiment, elle sont là mais pas visuellement,c'est assez difficile à expliquer. Je sais qu'arno est aracnophobe,prend donc une mygale dans la main et je donne et disant :" ehtiens, je te donne une araignée en cadeau !" il se et à crieret prend un coussin pour taper dessus (bon il tape pas là où jevoyais la mygale mais bon...). Je me dis que c'est domage de pasavoir de mygale et je me sens honteux de les avoir toutes, j'en prenddonc une et je la fourre dans la poche d'un pote qui comprend pastrop ce que je fais (et c'est pas mes explications qui vont l'aider).
    Jusque là, jesuis parfaitement conscient de ce que je fais, je me prète au jeuafin de faire monter les hallus mais je suisencore moi.


    Encore plus tard :closed eyes, mes amies.


    J'ai la bouchedésséchée, le guide arrete pas de faire des allez retour entre lachambre et la cuisine en portant des verres d'eau. Au bout d'unmoment il se met à lire les instructions du second bardo, ma boucheet ma gorge ne me font pas spécialement mal mais c'est attrocementsec.
    Jereferme les yeux et je vois les squeletes des gens qui étaient dansla pièce à la place de ces gens, je les vois bouger et il seregroupent autour de moi. Mon squelete arrive et ils mettent deschapaux américains et jouent au poker... Je trouve ça génial etj'encourage à haute voix mon squelete, la partie est brutalementinterrompue par l'arrivée de centaines de cadavres volant qui mesupplient de les aider ; là je commence à comprendre la datura,mais ils ne me font pas réellement peur. Je leur dis "Eheh vousetes morts ! Eh ben pas moi ! Nananananana !".
    J'ai dessensations très bizarres au niveau de ma bouche, il devient clairque ma machoire veut s'envoler... Je commence à flipper avant de mesouvenir des enseignements de Leary, je tente donc d'apprécier lasensation et ça marche plutot pas mal.
    Arrive le morceau"Pas de Trois" d'Ahsra et je me concentre sur ma musique :un énorme trou noir sur fond rouge se crée et des particulessombres y sont aspirées (tjr les yeux fermés) en me concentrant jevois que ces particule sont des visages torurés. Ma machoirecommence à s'envoler vers le trou noir et je me tape un fou riretellement la sensation est étrange.
    Une fois lemorceaux fini, l'astre s'en va et reviennent ces visages... Cettefois ils sont accrochés les uns aux autres et défilent sur lerythme de la musique de Tangerine Dream, les visages sont peu à peuremplacés par des morts qui tiennent des tondeuses lumineuse (rougeset vertes). Par dessus ça arrive les points de lumières que l'onpeut avoir dans le noir lorsque l'on est fatigués ; sauf que cespoints foncent sur les morts et font tomber... Bien fait pour eux.
    Les points serassemblent et forme une sorte de cone ; en fait c'est un axe surlequel sont montés des disques de diamètre qui diminu, j'ouvre lesyeux et le prend dans les mains (pareil que pour les mygales : je nele vois pas vraiment mais il est quand même dans mes mains). Je faistourner les disques et ils font de la lumière, je kiffe.


    Vers 11h30 : Lepic.


    J'oublie mesdisque et me concentre sur la pièce , arno est en train de tenir unvolant imaginaire... C'est là qu'arrive ma première vraihallucination : les gens sont bleu ! Les gens ont la peau bleu ! Jesuis assez impressioné par ça et je leur explique "eh vousetes tous des stroumphs !". Gros fou rire général.
    Encore unerévélation : le passé n'existe plus ! C'est assez indescriptiblecomme sentiment : alors que je me souvenait du passé, il avait césséd'exister. Cette impression a duré presque toute la suite de lasoirée.
    Je me met un doigtdans la bouche : il reste sec. Eh ben l'atropine agit bien en toutcas ! Je me lève à la surprise générale et vais dans la salle debain me caler devant un mirroir : ah ouais ok, mon iris est parti envacance... Pupille dilatée à mort donc...
    Je retourne dansla chambre et la arno me fait : "oh c'est pas normal là ! Remetla gravité !" je tire donc une manette imaginaire et luidemande si c'est bon.
    C'est là qu'acommencé le gros délire : j'ai aucun souvenir de ce passage,d'après notre guide on a passé 20min à essayer de réparer unemachine à gavité sans succé... A mon avis, là je suis vraimentparti loin puisque je me rapelle de rien...
    La mémoirerevient au moment où je me rend compte que mon pote assit sur lachaise en face n'est plus le même "Eh Emerick fais moi unsigne", je vois le faux gars lever la main, pas de toute, cen'est pas Emerick, à la place c'est un gars que je connais assez malmais que je vois parfaitement bien ! Deuxième vrai hallu donc.
    A noter que lesgens sont resté plus ou moins bleus pendant tout ce temps.


    Plus tard :Stagnation.

    J'arrive plus àavoir d'hallu open eye, je ferme donc mes yeux et je retourne à mesvisages flottants. Je vois un escalier et je commence à bouger mesjambe en l'air pour essayer de le monter, à ma grande surprise jesens le sol sous mes pieds. Je me mets à monter l'escalier dans leseul but de faire perdurer cette sensation et ça dure assezlongtemps.
    Lereste de la soirée est assez flou, je me rapelle d'un tourbillon delumière rouge et verte et d'une discution très pointue avec Arnosur la manière de faire pousser des murs.


    9h du mat : Réveil.


    Première pensée: OH PUTAIN J'AI DE LA SALIVE !!!!!!
    La matinée sepasse assez bien, on range tout, on me montre les vidéos, gros fourire. Je regarde des conversations que je souviens pas avoir eu : "EhEmerick t'es un corbeau ahah !". J'ai les pupilles encore un peudilatées mais rien de trop méchant, j'ai les yeux marrons et ladouleur est supportable.


    Conclusion : J'enretire assez de choses positives même si je me suis tapé deuxremontés depuis. À mon avis on a pris une légère sous dose, cequi explique que ça n'ai durée que 10h et que je me souviens de lamoitié des conversations et de la plupart de mes hallus.
    On a tous les deuxinterprétés les hallus morbides de façon positives, on pense quec'est dû à plusieurs facteurs :
    -notre luciditépartielle (je me souvients pas ne plus etre au courant que j'étaisdrogué).
    -l'ambiance supercool.
    -les gens rassurantet surtout le guide.
    -la préparationmentale.
    -l'effeteuphorisant du THC.

    Voili voilou ^^ il est fort possible que j'ai omis quelques trucs mais bon...

    Ah oui, par contre gardez à l'esprit que la dose de 50 graines + THC qu'on a pris est bonne pour CE plant de datura et CES graines et uniquement pour ceux là !
    (Il nous reste 56ml de solution, on va pouvoir faire des buvards )

  2. #2
    Membre
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Localisation
    ici
    Messages
    40

    Par défaut Re : TR première expérience

    La datura est vraiment quelque chose qui me fait peur, c'est tellement dur à doser et la sensibilité des gens diffère, sans compter qu'un mauvais entourage ou qu'un entourage peu fiable (défoncé) peu conduire celui qui est sous l'emprise de cette plante au désastre. Je suis contente pour toi que cela ce soit très bien passé mais malheureusement ce n'est pas le cas pour tous le monde et c'est loin d'être des légendes urbaines vu qu'un de mes amis est mort en ce jetant dans un fleuve suite à une prise : personne n'a pu le sauver il y avait trop de courant!! et le fils d'une connaissance est devenu foupourtant il en avait pris plus d'une fois avant mais sa dernière expérience avec un haut dosage lui a massacré sa conscience.; alors oui peut-être qu'il était prédisposé à cela, que sa n'a fait que révéler une maladie mentale mais tout de même...pauvre gosse sans compter qu'il a vécu un vrai calvaire sous son trip grace a des potes qui se sont avérér ne pas en être vraiment et qui ont profité de lui puis l'ont laissé tout seul en plein paris livré à lui même... sa mère soupçonne même qu'il ait été violé. Il a vécu plusieurs mois en HP...

    Mince désolé de pourrir ton report de trip, mais fait attention car la datura peut te faire du mal autrement qu'en t'empoisonnant suite à un trop fort dosage.

    Me souvient en avoir pris une fois plus jeune.. une 50 aines de graines.. juste la bouche sèche et les yeux sec... dans un sens avec du recul je me dis que ce n'était p'te pas plus mal que le dosage n'ait pas été suffisant

    Ce que tu as vécu est intéressant comme expérience mais tu peux trouver ce même genre de chose avec des substances bien moins à risque et plus gérable que ça.

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Localisation
    monde
    Messages
    509

    Par défaut Re : TR première expérience

    sympa ton Tr et ton approche .
    C'est avec respect qu'il faut approcher la datura, et elle saura vous le rendre sinon vous risquez grave.

  4. #4
    snake-rider déglinguée Avatar de azraelle
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    ailleurs
    Messages
    2 265

    Par défaut Re : TR première expérience

    Citation Envoyé par Tijuana Voir le message
    Mince désolé de pourrir ton report de trip, mais fait attention car la datura peut te faire du mal autrement qu'en t'empoisonnant suite à un trop fort dosage.
    Je trouve pas que ça pourrisse le topic. C'est une bonne chose de le rappeler.

  5. #5

    Par défaut Re : TR première expérience

    Ah lol en fait les mots sont quand même resté collé... Mon ordinateur m'en veut...

    Sinon, oui c'est sur qu'il faut approcher la datura d'une manière encore plus sécurisée que le reste ^^. Bien que dans tous les cas, l'utilisation d'hallucinogène uniquement dans un but récréatif ne m'interresse pas plus que ça... Bien sur, on peut apprécier le trip mais si on commence à prendre ça juste pour le plaisir ça peut partir loin et devenir hors de controle... Enfin ça c'est juste mon avis :)

    Après, c'est sur qu'il y a d'autre produits qui peuvent etre moins violent et dangereux mais pour en trouver de qualité c'est la misère U.u... On avait réussit à se procurer du LSD il y a quelques mois mais le truc était tellement coupé ou sous-dosé que ça avait quasiment rien donné... Au moins avec la datura on sait ce qu'on a : on la cueille ^^.

  6. #6
    Zoreil Rouge
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    974
    Messages
    3 453

    Par défaut Re : TR première expérience

    Bizarre, c'est pourtant facile de trouver de la drogue, y'en a partout.

  7. #7
    Membre
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Localisation
    monde
    Messages
    509

    Par défaut Re : TR première expérience

    Pas forcememnt,faut connaitre des personnes qui ont.
    Bien que je consomme des plantes,je ne connais pas forcement bcp de personne qui peuvent me fournir en LSD, a part en free, la c'est sur, mais j'aime pas l'ambiance,je trouve que c'est trop malsain.
    En 3 ans sur paname,jamais trouve,et si je pouvais en avoir ,c'etait du mauvais.
    Le mieux ,c'est se le fabriquer soit meme sont LSD mais bon.. ou chopper un fiole.

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    quelque part dans l'univers
    Messages
    117

    Par défaut Re : TR première expérience

    Salut les gens, ça fait aujourdhui 6 mois que un pote a expérimenter le datura, le dosage était seulement de 10 graines et il est devenu schizophrènen il est toujours suivi par les médecins, se fait piquer toutes les deux semaines et tout ça pour dire que avant ceci, il était complètement normal ... Mais bon c'est le destin, moi j'ai eut la chance d'avoir eut aucun effet avec une 70 de graines. Tout ça pour dire que le dosage est effectivement aléatoire donc ATTENTION !!
    Pourquoi vouloir absolument chercher à se droguer ? Le rêve lucide permet de tout faire sans risque ^^ Bye les gens ;)

  9. #9
    Membre non circoncis
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    Sniurfl' ...
    Messages
    189

    Par défaut Re : TR première expérience

    Être "complètement normal" ne veut pas dire qu'un problème de santé (mentale ou pas) n'est pas enfoui en toi. Je me trompe peut-être, mais il me semble bien avoir lu et relu que les hallucinogènes ne créent pas la schizophrénie ni aucune psychopathologie, ils les font resurgir. Le tout étant de savoir, avant de prendre quoi que ce soit, si on a des antécédents psychopathologiques dans sa famille ... Et c'est LÀ que se pose le problème ...
    Pour illustrer, j'ai passé six mois en cours à côté d'un mec qui était "totalement normal" (pas très rapide on va dire, mais "normal"). Après l'avoir perdu de vu un mois, j'ai appris qu'il était en détention provisoire. Viol d'une mineure. Je ne l'ai pas cru, ce mec était tout simplement bêta, pas méchant du tout, il fumait du ouinj' avec moi entre les cours, il parlait normalement, n'avait d'emmerde avec personne et, la cerise sur le gâteau, il avait une nana avec qui il avait une sexualité très épanouie. Il est sorti de détention provisoire. Si tu veux savoir la suite de l'histoire, cherche sur le site du Monde, tu vas trouver une histoire récente (très) dans le même style, plus violente je dirais. C'est lui. Le mec avec qui j'ai passé une demie-année scolaire, avec qui j'ai déliré pendant un gros moment.

    Ceci dit, j'ai tendance à croire que les personnes qui veulent tenter l'expérience après s'être vraiment informées sur le sujet et ses risques (et j'insiste sur le fait d'être très bien informé) n'ont pas énormément de "chances" de se retrouver face à ce genre de changement psychologique. Ce n'est ici qu'une pensée qui me traverse l'esprit, pas même une hypothèse, rien à prendre au sérieux mais, quand tu sens pas un truc, même un tout p'tit peu, en général c'est que c'est pas bon pour toi, personnellement les substances (notamment) que je sens pas (oui, c'est au feeling) m'ont rendu malade; pas au point de nos amis respectifs, mais malade quand même.

    MescaLin-K.

    Edit : J'ai complètement zappé le pourquoi de ma venue sur ce topic : Merci pour le partage de l'expérience, très long, très bon. J'aime ton style et ta démarche ! (Mais j'aime pas ton PC qui t'enlève des espaces ...)
    Dernière modification par MescaLin-k ; 21/11/2011 à 02h53.

  10. #10
    Mééédicaaaaament !
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Localisation
    Insomnie parallèle
    Messages
    249

    Par défaut Re : TR première expérience

    Salut,

    Être "complètement normal" ne veut pas dire qu'un problème de santé (mentale ou pas) n'est pas enfoui en toi. Je me trompe peut-être, mais il me semble bien avoir lu et relu que les hallucinogènes ne créent pas la schizophrénie ni aucune psychopathologie, ils les font resurgir.
    Je suis tout à fait d'accord, les hallucinogènes et autres psychédéliques ne créent pas de problèmes dans le genre de la schizophrénie, on peut les considérer comme des " amplificateurs psychiques " ( Attention : C'est le terme que j'utilise, mais il n'est peut-être pas approprié ), c'est-à-dire que si on a vécu quelque chose de déstabilisant dans sa vie et que l'on a enfoui au plus profond de soi, ou que dans notre famille il y'a déjà eu des cas psychopathologiques, on peut effectivement avoir une chance plus élevée que la moyenne ( Et si en plus on n'est pas renseigné un minimum sur ce qu'on prend... ) d'avoir des troubles psychologique qui " risquent " de ressortir ( Quand je dis " risquent ", je veux dire que c'est pas parce qu'on a un parent qui a été schizo que si jamais on prends du LSD par exemple qu'on va forcément devenir schizo aussi. * )

    * J'ai même entendu dire que certaines personnes qui sont schizo, en prenant du LSD re-deviennent " normales "... Je considère que c'est une légende urbaine, parce qu'on ne guérit / soigne pas de la schizophrénie, mais peut-être que chez certains cas, l'altération des sens et de la conception du monde provoquée par la molécule dans le cerveau pourrait de façon étrange et inconnue " anesthésier " la pathologie.

    C'est une pure supposition, et c'est à prendre avec des pincettes.





    Tout ça pour dire que le dosage est effectivement aléatoire donc ATTENTION !!


    Tu as peut-être raison, mais après quand on est bien renseigné et qu'on sait qu'avec la datura les doses varient vraiment d'une personne à l'autre ( Voir sur ce lien Erowid ) :


    There is no way to guess a reasonable dose, because potency of the plant material itself and appropriate dose for an individual appear to vary so much. The question of what "reasonable" means for something that so often leads to such ridiculously negative effects is hard to say.


    Mais je pense qu'à partir du moment qu'on sait ça, premièrement on s'entoure d'une personne qui connaît la plante et qui en a fait l'expérience plusieurs fois ( On ne connaît pas un prod' avec une seule prise je le rappelle ), et deuxièmement on y va " léger " avec le trip, on teste d'abord, puis on monte crescendo, le temps de s'habituer au trip et de trouver sa dose limite ( Quand je dis limite, je ne parle pas de la limite avant de taper un bad' monstrueux, mais plus de celle où on peut encore s'amuser et apprécier l'expérience sans être dans un " coma social " ).

    Bon, ça ne m'empêche pas d'être désolé pour ton pote, c'est malheureux et ce sont des choses qui arrivent quand on est pas préparé à accepter le trip.




    Revenons-en au TR.

    Tisalut, tu étais apparemment renseigné et préparé, c'est bien, il y'a une forme de respect à toujours avoir face à une telle plante ( C'est quand même lui la clé pour ouvrir la petite porte du Pays des Merveilles, même si c'est ton monde que tu contrôle... ) et ce respect tu l'a eu pour la Datura, continue comme ça. Par contre... Je n'ai pas pu lire jusqu'au bout même si c'était très bien narré ( et plutôt comique à certains passages ).

    Pourquoi ?

    La touche " Espace " te dit quelque chose ? Tu sais c'est la plus large touche qui se trouve juste en bas de ton clavier... Bon, tu fais des paragraphes, c'est déjà ça.

    Et évite le langage texto comme
    (tjr les yeux fermés)
    par contre.

    Je te recalibre un peu mais ne t'en fais pas je ne suis pas du tout méchant et je suis content pour toi que tu ai pu faire une bonne expérience. ;)

    Sur ce,

    Peace. :hippy:

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •