Close

Voir le flux RSS

Mindblower

Météores au logis (toutes dates)

Noter ce billet
Silhouettes qui brillent
Tordues par la perspective
Le paysage leur coud un manteau de pluie


Nuit d'ombres couchées sur des braises
De silhouettes crépitantes qui broient du soir

(Des voleurs d'éclipses à l'aura orageuse
Se profilent à l'horizon)

Et la brise leur brise
Les os de ses doigts invisibles
Ils voient le ciel vitreux aux doigts de miroir
Et l'espace au sang de néant :

Ils ont peur du grand téléphone
Qui braille au fond de l'univers

Mis à jour 20/02/2012 à 02h20 par Mindblower

Catégories
Sans catégorie

Commentaires

  1. Avatar de MachineQuiReve
    J'aime, très parlant. Evocations entre les lignes.
    Et les tags sont particulièrement pertinents.
  2. Avatar de Mindblower
    Merci pour ton QommentaiRe, MQR.