Close

  • Guide de culture du Catha Edulis

    Auteur du guide : trackactor@hotmail.com | Traduction : Lucid-State

    Le catha edulis se propage de deux manières

    • par les surgeons ou jeunes pousses qui poussent de par les racines principales des arbres ou arbustes
    • par l'envolée des graines (propagées par le vent) produitent par les arbres ou les arbustes qui se retrouvent ensuite dans des ravin protégés et érodés, endroit ou le khat peut se propager.

    Je parle des arbustes et des arbres parce que même les buissons qui se sont développés grâce aux pousses possèdent les mêmes caractéristiques que la plante mère. Nous avons vu des jeunes pousses s'accroîtrent sur les pentes d'un plaine et qui étaient tous reliés aux racines de la plante mère qui se trouvait en haut de la plaine. Les buissons developés a partir de jeunes pousses donneront des graines ayant les mêmes caractéristiques que les plantes mère même avant qu'ils se soient complètement developpés.
    À la différence du Yémen du nord, où les graines de Catha sont stériles, les graines des arbustes de cap oriental, de l'Afrique du Sud et des arbres sont extrêmement fertiles et se développent aisément dans des plateaux ou des boîtes. En fait elles poussent mieux que lorsque l'on transplante de jeune pousse. Les pousse transplanté sont bien car elle deviendront rapidement des buissons spécialement après un arrosage régulier.

    Propagation

    Le catha edulis tend a se propager dans un sol relativement rocheux ou le drainage est bon et il tend a préferer le basalte ou la dolorite face au grès. Bien que je connaisse une personne qui est arrivé a faire pousser du Khat sur un sol contenant du grès. Dans la nature le Khat ne pousse jamais sur le grès, le basalt et la dolerite sont de la lave extraite du noyau de la terre et qui contiennent beaucoup de minéraux favorable a la croissance du khat.

    L'eau permet l'érosion du basalt et de la dolerite, cela crée un creux rempli d'eau ou se sont evaporés les mineraux necessaire a la croissance du Khat. Les racines du khat pénètrent de plusieurs mètres la surface du sol, elles possèdent des surgeons qui erodent lentement les rochers les plus dur et permettent la pénétration des racines. J'ai vu dans la nature des Khat qui poussaient sur une couche de basalte sans autre milieu de culture ou sol. Le khat aime l'eau et pour eviter la putrefaction et la moisissure, vous devez avoir un bon drainage de l'eau.

    Un mélange de bouse de vache, de compost et de cendre de bois est un essentiel additif pendant la saison 'morte' (l'hiver). Il est important d'utiliser un fertilisant a l'azote avec une emission faible pendant la pleine saison (une bonne tasse vidée a la base de chaque arbre ou buisson) et d'arroser régulièrement, cela produira une bonne croissance du khat avec de nombreuses fleurs et beaucoup d'alcaloïdes.
    Un taillage regulier est important au début pour introduire le Khat dans une production approprié d'alcaloïdes. Pendant les premières années (2/3ans) le khat ne produira pas trop d'alcaloïdes. Les effets déplaisant du khat (oculaire gastrique et mental) peuvent être du a des plantes trop jeunes. La production d'alcaloïdes dépend du développement approprié des racines, qui fournissent des précurseurs pour la production d'alcaloïde aux niveau des noeuds colorés caractéristiquement rouges sur le feuilles, les tiges des arbres et des buissons.

    Mon conseil pour les cultivateurs est d'enlever régulièrement des feuilles des arbres ou buissons et de ne pas les macher. Dès que les buissons ou arbres commenceront a produirent des pousse rouge-écorcée vous serez que vous avez atteint votre but. Ces pousses peuvent ce trouver partout et mesurer jusqu'a 1m de hauteur. L'écorce rouge contient beaucoup de stimulant par rapport aux feuilles et elle peut être machée. Pour les utilisateurs expérimentés de khat (il faut savoir que les effets du khat mettent longtemps a se faire sentir) vous pourrez prendre 1 ou 2 pousses et les macher. Sachez quand meme qu'il ne faudra pas en macher trop sinon vous risquerez d'avoir quelques troubles du sommeil pendant les jours à venir. La modération est la solution.

    Les substances actives du khat sont lentements absorbées par le corps et sont stockées (plutôt que d'être éliminées). L'utilisation occasionelle du khat peut permettre une revigoration du corps en agissant sur le metabolisme de celui-ci. Pour une utilisation trop régulière, l'effet euphorique ne se fera plus sentir. Comme avec pas mal d'autre plantes (le cannabis par exemple) une abstinence est nécessaire pour faire baisser le seuil de tolérance.

    Pot et Racine

    Les gens sont stupéfaits habituellement de découvrir juste a quelle profondeur les racines de khat pénètrent sous la surface. Les racines sont plutôt epaisses (10 à 15cm de diamètre), j'ai vu des racines de petit buissons se developper jusqu'a 500m (a cause de la chaleur du soleil) Donc mon conseil est d'utiliser des pots profond ou de les transplanter dans des pots de plus en plus profond.
    Si des personnes ont accès a du basalt ou de la dolerite, cela serait bien de mixer le milieu de culture avec un peu de chaque et de verifier que le khat est bien arrosé. Il est important d'assurer un bon drainage de l'eau pour eviter la moisissure.

    Le khat apprécie les hautes altitudes avec un milieu assez froid mais il ne resistera pas au givre. Pour eviter le givre dans ma plantation je les ai planté sous la frande d'autres arbres qui les protègent. Les khats en pots seront plus fragiles au froid que les khat en terre.
    Je fertiliserai les arbustes en pot de la meme maniere que les autres plantes pour le jardin. Pendant la saison des fleurs, il est essentiel d'ajouter du ferlisant a base d'azote. L'engrais calcique est aussi un additif important pour les sols acides.

    Vin de khat

    Des feuilles toutes fraiches peuvent être ajoutées dans une bouteille de 2l de bon vin (apres avoir decanté une partie du vin). On laisse comme celà pendant 6 à 8 semaines puis on filtre le tout. Plus le vin est concentré et plus c'est meilleur. Remplissez ensuite un grand verre de ce vin, ajoutez des glaçons du citron et du soda. Une bonne boisson stimulante qui fera surement parler vos amis.

    Questions et contact

    • Pour les questions en anglais : trackactor@hotmail.com . Cette personne est l'auteur du guide.
    • Pour les questions en français : lucid-state.org/forum