Close

  • Vaporisation de la Salvia Divinorum

    De nombreux vaporisateurs, conçus pour minimiser l'inhalation de fumée et ses risques sur la santé, ont été commercialisés ces dernières années. Les modèles incluent ceux alimentés électriquement comme le Volcano et le Easy-Vap, ainsi que ceux alimentés par flamme comme le VaporGenie. Une analyse détaillée de la vapeur de cannabis produite par le Volcano a confirmée qu'il vaporise des cannabinoïdes tout en générant beaucoup moins de toxines que l'incinération.

    Les vaporisateurs sont capables de libérer le THC du cannabis sans créer de fumée parce que le point d'ébullition de THC (environ 200°C) est significativement inférieur à la température de combustion de la matière végétale. Toutefois, le point de fusion de la salvinorine A, le principale composé psychoactif dans la Salvia divinorum, est significativement plus élevée 238-244°C. Selon l'expert de la Salvia divinorum, Daniel Siebert, la température d'ébullition n'a pas encore été déterminée avec certitude. Il note:
    Lorsque ce composé est chauffé au-delà de son point de fusion, il s'évapore progressivement. Le taux d'évaporation augmente avec la température. Il peut s'évaporer rapidement et complètement, sans jamais réellement atteindre le point d'ébullition (un processus connu sous le nom de sublimation). Lorsque rapidement chauffé à des températures élevées, un bouillonnent se produit, mais le composé se décolore rapidement, virant au brun. Ce bouillonnement pourrait être le résultat de la décomposition pyrolytique plus que le résultat d'atteinte du point d'ébullition de salvinorine A. Pour vaporiser la salvinorine A, elle a seulement besoin d'être chauffer pour juste dépasser son point de fusion, et avec un flux d'air suffisant, elle sera complètement vaporisée sans décomposition importante. Sur la base de mes propres expériences en utilisant un décapeur thermique thermo-régulé, j'ai trouvé que la température idéale du flux d'air pour la vaporisation de salvinorine A partir de feuilles séchées est d'environ 277°C.
    Malheureusement, 277°C est bien au-delà de la température maximale de la plage annoncée par le VaporGenie qui est de 107-190°C, et également au-dessus de la température maximale annoncée du Volcano qui est de 230°C. Pourtant le Volcano va plus haut que d'autres vaporisateurs électroniques, tels que le Easy-Vap, qui annonce une température maximale de 204°C seulement.

    Néanmoins, un petit sondage informel d'utilisateurs de vaporisateur indique que le Volcano est capable d'au moins partiellement, vaporiser la salvinorine A; la plupart des utilisateurs atteignant les effets en le réglant à température maximale. Il se pourrais que la température maximale effective soit supérieure à ce qu'annonce le fabricant.

    Les vaporisateurs commerciaux les plus efficaces avec la Salvia divinorum sont ceux qui mettent en jeu, les décapeurs thermiques à température réglable, comme source de chaleur. Un exemple est le décapeur thermique HL 2010E Steinel, qui a un contrôleur de température LCD réglable par incréments de 10°C (de 50 à 630°C). De tels décapeurs thermiques sont capables d'atteindre la température appropriée pour la vaporisation de la salvinorine A, et peuvent être utilisés.


    Deux conseils de sécurité importants :

    • Parce qu'il peut être plus facile d'obtenir de forts effets avec une vaporisation plutôt qu'une combustion, des précautions supplémentaires doivent être prises lors de la mesure des doses.
    • Siebert met aussi en garde que l'inhalation d'air chaud peuvent être irritants et potentiellement destructeur pour les poumons. La vapeur produite par le décapeur thermique a besoin d'être refroidie en passant par une pipe à eau ou par une chambre de refroidissement avant l'inhalation.


    L'échec de la plupart des vaporisateurs de cannabis commerciaux à vaporiser la salvinorine A a été décrit à Erowid comme un défi par un laboratoire de recherche travaillant sur les effets de la Salvia divinorum sur l'homme. Après avoir examiné cette question, il semble que ce défi pourrait être surmonté en utilisant un décapeur thermique à température variable, même si des tests supplémentaires seraient nécessaires pour montrer que les températures sont suffisamment cohérentes pour des fins de recherche.


    Source : http://www.erowid.org/ask/ask.php?ID=3139
    Traduction et adaptation : Moksha