Close

  • Réactifs de test colorimétrique

    Introduction

    Cet article à pour but de décrire le fonctionnement des réactifs de test colorimétrique, appelés "color test reagents" en anglais. Le but est d'identifier la présence d'une substance dans un produit inconnu. Le test n'est pas d'une efficacité de 100%, mais il a l'avantage d'être très économique.

    Il existe plusieurs types de tests colorimétriques dans le commerce :

    • Marquis
    • Mecke
    • Mandellin
    • Simon
    • ...



    Chacun ont des réactions différentes, en recoupant les résultats il est possible d'affiné les suspicions sur la présence d'une substance.
    Le plus connu est le réactif "Marquis" qui est souvent utilisé par les associations de Réductions des Risques, pour tester les pilules vendues sous l'appellation "ecstasy".

    Histoire du réactif Marquis

    Le réactif Marquis est un test de contrôle pour les alcaloïdes qui a été cité la première fois en 1896. L'agent d'essai original était un mélange de 2 gouttes de formaldéhyde à 40% et 3 ml d'acide sulfurique concentré. Il a été utilisé pour détecter de petites quantités de certains alcaloïdes, et pour les distinguer entre eux. La signature de l'alcaloïde est à la fois la couleur initiale produite, ainsi que la séquence des changements de couleur se produisant avec le temps. Initialement, le réactif Marquis a été utilisé principalement pour distinguer les alcaloïdes de l'opium. Chaque alcaloïde avait un motif de changement de couleur.

    Il est utilisé aujourd'hui comme l'un des outils d'identification en essayant d'établir ce qui pourrait être présent dans quelque chose qui est vendu comme de l'ecstasy. Les composés de la famille MDA, MDMA, MDE... donnent une couleur pourpre-noir, tandis qu'avec l'amphétamine, la couleur est généralement un brun orangé. Comme le test est extrêmement sensible, aucune estimation ne peut être facilement faite quant à la quantité d'alcaloïde. Et bien sûr, une couleur foncée aura tendance à masquer une couleur claire. Comme avec tous les essais nécessitant une interprétation subjective, l'expérience constitue l'essence du test. Malheureusement, avec notre législation restrictive actuelle sur les substances psychoactives, il est presque impossible d'obtenir des échantillons de référence documentés sur alcaloïdes psychoactifs, ce qui limite encore la précision de ce type d'essais sur le terrain.

    Source : Alexander Shulgin


    Protocole de test

    Le comprimé est gratté afin de prélever un peu de substance qui est recueillie dans une coupelle où le réactif est ensuite versé, la lecture se fait en fonction de la couleur obtenue. Cette coloration ne permet pas de déterminer s’il existe d'autres produits actifs dans l'échantillon.

    Étape 1: Faites le test sous une lumière vive sur une assiette de céramique ou de verre blanc. Ne pas tester sur les matériaux comme le métal, le papier ou la pierre.

    Étape 2: Grattez un peu de la pilule ou prenez un peu de poudre de votre produit et déposez sur l'assiette. Vous devez seulement en mettre un petit peu !

    Étape 3: Mettez 1-2 gouttes de liquide du réactif sur l'échantillon en mettant la bouteille à l'envers jusqu'à ce qu'une goutte sorte.

    Étape 4: Observez le changement de couleur (le cas échéant) et comparez le avec un tableau de couleur. Lorsque vous avez terminé, rincez la plaque avec beaucoup d'eau.

    Le tout en vidéo :



    Tableau de couleur :

    Phénéthylamines :

    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    MDMA Violet à Noir Vert à Bleu Violet foncé Bleu Pas de réaction
    MDEA Violet à Noir Vert à Bleu Violet foncé Bleu Pas de réaction
    MDA Violet à Noir Vert à Bleu Violet foncé Pas de réaction Rouge
    PMA Pas de réaction Pas de réaction De vert à Marron Pas de réaction Rouge
    Mescaline Orange fort ? ? ? ?
    2C-B Vert Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction Rouge
    2C-C Marron à Vert foncé ? ? ? ?
    2C-D Rose très clair ? ? ? ?
    2C-E Pas de réaction Jaune/vert clair ? Pas de réaction ?
    2C-I Vert foncé à Noir Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction Rouge
    2C-N Marron foncé entourré d'un anneau vert avec une évolution gazeuze ? ? Pas de réaction ?
    2C-P Brun très pâle passant au clair Décoloration jaune/brun à Brun rouille Jaune avec une nuance verte qui s'estompe au fil du temps ? ?
    2C-T-2 Presque aucune réaction, légèrement Marron / certains rapports disent Orange Noir virant au Rouge roux / certains rapports disent Violet Rouge qui s'estompe au fil du temps Pas de réaction ?
    2C-T-7 Orange saumon Rouge à un Violet rougeâtre profond ? ? ?
    2C-T-21 Rose Violet ? Pas de réaction ?
    TMA-2 Vert ? ? ? ?
    TMA-6 Jaune à Orange ? ? ? ?
    DOB Jaune/Vert olive ? ? Pas de réaction ?
    DOC Vert foncé ? ? Pas de réaction ?
    DOI Vert foncé ? ? Pas de réaction ?
    DOM Jaune ? ? Pas de réaction ?
    DOET Jaune/Marron ? ? Pas de réaction ?
    ...


    Amphétamines :

    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    Methamphetamine Orange/Marron Pas de réaction vert foncé Bleu Pas de réaction
    Amphetamine Orange/Marron Pas de réaction vert foncé Pas de réaction Rouge


    Pipérazines :

    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    BZP Pas de réaction avec fumée ? ? ? ?
    mCCP Pas de réaction ? ? ? ?
    TMFPP Pas de réaction ? ? ? ?


    Cathinones et Aminoindanes :

    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    Cathinone Pas de réaction ? ? Pas de réaction ?
    Methcathinone Pas de réaction ? ? Bleu léger ?
    ... ... ... ... ... ...


    Tryptamines et Ergolines :

    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    LSD Noir olive Noir verdâtre ? ? ?
    AMT Marron avec fumée ? ? ? ?
    DMT Jaune Brun et vire au Rouge au fil du temps Jaune ? ?
    DPT Jaune ? ? ? ?
    4-Aco-DMT Gris Vert, précipité blanc au fil du temps Marron/Noir Jaune/Orange ? ?
    Harmine Rouille brune orangée avec fumée ? ? ? ?
    ...


    Cannabinoïdes :

    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    JWH-018 Jaune à Marron Marron/Jaune Marron foncé ? ?
    JWH-073 Jaune à Marron Marron/Jaune Marron foncé ? ?
    JWH-081 Jaune à Marron Marron/Jaune Marron foncé ? ?
    JWH-200 Jaune/Orange Jaune Marron-Rouge foncé ? ?
    JWH-250 Rouge virant à Orange au fil du temps Orange Gris-Marron foncé ? ?
    AM-694 Marron/Jaune, touches de vert Gris/Marron Rouge-Marron foncé ? ?
    CP-47,497 Rouge/Orange Bleu, s'estompant au fil du temps Marron ? ?
    CP-55,940 Rouge/Orange Bleu-Vert, s'estompant au fil du temps Marron ? ?
    ... ... ... ... ... ...


    Opiacés et Opïodes :


    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    Opiacés en général Rose/Rouge/Violet Vert bleuâtre très foncé Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction
    Codéine Violet très foncé Vert bleuâtre très foncé Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction
    Morphine Violet rougeâtre très profond Vert bleuâtre très foncé Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction
    Opium en poudre Brun rougeâtre grisâtre Noir olive Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction
    Héroïne Rouge violacé profond Vert bleuâtre profond Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction
    Oxycodone Violet pâle Olive modérée Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction
    ... ... ... ... ... ...


    Dissociatifs :


    Substance Marquis Mecke Mandelin Simon Robadope
    Ketamine Pas de réaction Pas de réaction Orange/Marron Pas de réaction Pas de réaction
    DXM Gris à Noir avec fumée Jaune Pas de réaction Pas de réaction Pas de réaction
    4-MeO-PCP Pas de réaction Marron très léger Jaune très léger ? ?
    ...


    A compléter...


    Nuanciers

    Nuanciers récupérés sur BunkPolice (fournisseur américains) :


    Réactif Marquis :



    Réactif Mandelin :


    Réactif d'Ehrlich :


    Fournisseurs de réactifs

    EZ-Test (très cher) :

    http://eztest.com/

    SmartBlend (économique) :

    http://www.stateofmind.nl/index.php?...hk=1&Itemid=84
    http://www.takatakasmart.nl/n2/9468/45408/TESTER.htm
    http://www.smartific.com/analyse-c-26_90.html
    https://www.kosmickitchen.eu/shop/ca...miscellaneous/
    ....


    Fabrication des réactifs

    Cette partie décrit la préparation des réactifs et la manière de conduire les tests sur l'échantillon à tester.
    Se protéger de gants, lunettes et blouse. Certains réactifs étant acides ou cancérogènes, ne pas respirer les vapeurs.

    • Si aucune procédure n'est indiquée, il suffit d'ajouter quelques gouttes du réactif à une très petite quantité d'échantillon.
    • Conserver les réactifs dans des fioles en verre étiqueter.
    • Les mélanges sont réalisés dans un tube à essai, un verre de montre ou bien une coupelle en céramique blanche, parfaitement propre.


    Avertissement:

    L’acide acétique (acide éthanoïque) est un liquide inflammable qui provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves.

    L’acide chlorhydrique (acide muriatique) provoque une irritation cutanée et une sévère irritation des yeux, il peut aussi irriter les voies respiratoires.

    L’acide molybdique est corrosif, il provoque des lésions occulaires graves et une irritation cutanée.

    L’acide sélénieux est toxique par voie orale, inhalation et par voie cutanée, il provoque des irritations cutanée.

    L’acide sulfurique (vitriol) provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves.

    Le carbonate de sodium (cristaux de soude) provoque une sévère irritation des yeux.

    Le chloroforme (trichlorométhane) est susceptible de provoquer le cancer, il provoque une irritation cutanée et est nocif en cas d’ingestion.

    L’éthanal (acétaldéhyde) est un liquide très inflammable susceptible de provoquer le cancer, il est toxique par voie orale, provoque une irritation oculaire et il peut provoquer une sévère irritation des yeux.

    L’éthanol (alcool éthylique) est un liquide très inflammable.

    Le méthanal (formaldéhyde) est susceptible de provoquer le cancer, est toxique par ingestion, par contact cutané ou par inhalation, provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves, il peut aussi provoquer une allergie cutanée et irriter les voies respiratoires.

    Le méthanol (alcool méthylique) est un liquide inflammable présentant une toxicité aiguë par voie orale, cutanée et par inhalation.

    Le nitroprussiate de sodium présente une toxicité aiguë par voie orale, cutané et par inhalation.

    Le thiocyanate de cobalt (ll) présente une toxicité aiguë par voie orale, cutané et par inhalation et est toxique pour les organismes aquatiques, entraînant des effets néfastes à long terme.

    Le vanadate d’ammonium (monovanadate d’ammonium) est une matière comburante (Favorise l’inflammation / l’explosion des matières combustibles) et présente une toxicité aiguë par inhalation ainsi que par les voies orale et cutanée.


    Réactif de Marquis :

    Ajouter avec précaution 100 mL d’acide sulfurique concentré à 5 mL de méthanal à 40% (Le reste de la solution étant de l’eau distiller) (L’ajout de méthanol ralenti le processus de polymérisation, et rend le test plus facile à lire)


    Réactif de Mecke :

    Dissoudre 1g d’acide sélénieux dans 100 mL d’acide sulfurique concentré.


    Réactif de Mandellin :

    Dissoudre 1g de vanadate d’ammonium dans 100 mL d’acide sulfurique concentré.
    Réactif de Scott :
    Dissoudre 2g de thiocyanate de cobalt (ll) (CO(SCN) 2) dans 100 mL d’eau distillé


    Réactif de Simon :


    • Solution A : dissoudre 1g de nitroprussiate de sodium dans 50 mL d’eau distillée et ajouter 2 mL d’éthanal à la solution en mélangeant.
    • Solution B : solution de carbonate de sodium à 2% d’eau distillée.
    • Procédure : mélanger un volume de solution A à l’échantillon, suivis de deux volumes de solution B.



    Réactif d’Ehrlich (p-DMAB)

    Dissoudre 2g de para-(diméthylamino)benzaldéhde dans 50 mL d’éthanol à 95% et 50 mL d’acide chlorhydrique concentré.


    Réactif de Duquenois-Levin modifié



    • Solution A : mélanger 2.5 mL d’éthanal et 2g de vanilline dans 100 mL d’éthanol à 95%.
    • Solution B : acide chlorhydrique concentré.
    • Solution C : chloroforme.
    • Procédure :
    • Mélanger un volume de solution A avec l’échantillon et agiter pendant 1 min.
    • Puis ajouter un volume de solution B. Agiter doucement et déterminer la couleur.
    • Ajouter 3 volumes de solution C et noter si la couleur est extraite du mélange (A+B).



    Réactif de Froede :

    Dissoudre 0,5g d’acide molybdique (H2MoO4) (Ou de molybate de soduim) dans 100 mL d’acide sulfurique concentré chaud.


    Différentes sources d'information

    http://www.eztest.com/
    http://dancesafe.org/
    http://www.bluelight.ru/vb/forumdisplay.php?f=159
    http://www.erowid.org/chemicals/mdma...ing_kits.shtml
    http://en.wikipedia.org/wiki/Marquis_reagent
    http://en.wikipedia.org/wiki/Pill_testing
    http://wiki.scienceamusante.net/inde..._color%C3%A9es

    Document officiel du "National Institute of Justice" des États-Unis (très complet) :
    183258.pdf

    Auteur : Moksha, Petit Homme
    05/11/2010 : Première édition de l'article
    27/04/2013 : Ajouts des chapitres Nuanciers et Fournisseurs
    12/05/2013 : Ajouts du chapitre Fabrication des réactifs