Close

  • Trichocereus peruvianus

    Informations

    Le Trichocereus dont l'espèce étudiée ici est le Trichocereus peruvianus que l'on connait plus sous le nom de Torche péruvienne fait partie de la famille des Cactées, il est originaire du Pérou et on l'y trouve fréquemment (de même que dans toute l'Amérique du Sud). Bien que très répandu dans les montagnes Andines il est aussi cultivé plus bas en altitude, sur la côte. Il est difficile de le différencier de son cousin Trichocereus pachanoi, même sujets côte-à-côte.

    Description

    C'est un cactus qui grandit relativement vite et peut atteindre jusqu'à 7 mètres. Il a des grosses fleurs blanches. Le Trichocereus peruvianus se développe plus en largeur que le T. pachanoi, il a aussi des épines plus longues et marrons (10cm max).

    Photos de la plante

    Nous ne possédons actuellement aucune photo pour cette fiche. Si vous voulez publier une de vos photos, merci de contacter un admin via le formulaire de contact ou de la publier sur la galerie du forum

    Signification culturelle

    Ce cactus a été toujours utilisé par les Indiens pour les divinations et le diagnostics de maladies. Les plus anciennes traces d'usage remontent à -2000 ans, au Perou. D'autres preuves ont émergé depuis en Équateur.
    Les Indiens utilisaient aussi le jus des cactus pour se laver et se désinfecter la peau. En effet, l'hordenine et la tyramine contenus dans ce jus sont des antiseptiques et antibactériens.

    Composition chimique

    Le cactus contient de la mescaline et divers alcaloïdes associés (2-chloromescaline, 3-4-dimethoxyphenethylamine et 4-hydroxy-3-5-dimethoxyphenethylamine). Bien que les concentrations varient beaucoup d'un spécimen à l'autre, on peut affirmer que les torches péruviennes sont 2 à 3 fois plus puissantes que les San pedro. Malheureusement on a peu de tests de concentration disponible pour trancher. Le seul test valide (Pardanani 1977) rapporte une concentration en mescaline de 0.817% de la matière sèche.
    Il faut aussi nuancer par le fait qu'on récemment reclassé les deux variétés de Trichocereus car aucun élément botanique ne trancherai véritablement. De plus de multiples croisement et hybridations au cours du temps rendent les recherches très difficiles voire impossibles. On tend à penser que ces deux variétés n'en formeraient qu'une seule.

    Préparation des torches péruviennes

    La chair du cactus est mangé fraîche ou séchée, bouillie... Lisez le doc ci dessous pour en savoir plus.


    Effets / Contre effets

    Les effets sont semblables a ceux du peyotl en moins puissant, toutefois comme je l'ai cité ils semblent supérieurs à ceux du T.pachanoi. Le "cocktail" d'alcaloïdes propre à chaque variété et même à chaque cactus détermine et différencie le voyage. C'est en partie pour cela que l'expérience est différente de la mescaline synthétique et différente entre les variétés.

    Doses

    Aucun seuil n'a vraiment été crée, il ne faut pas prendre cette plante à la légère, chaque personne réagi différemment, c'est pour cela qu'une petite dose pourra provoquer un grand effet chez quelqu'un et rien chez un autre.
    Le T.peruvianus contient environ 300mg de mescaline dans 37.5g de cactus sec.

    Culture

    (source: cactusedintorni.com)

    • Compost: formule de base.
    • Exposition: plein soleil ou soleil voilé durant toute l’année si possible.
    • Température: minimum de 5-7° C. avec peu d’humidité. Certaines espèces, pour fleurir demandent de passer l’hiver à l’air libre avec exposition au sud.
    • Arrosages: normaux.
    • Culture: facile. Multiplication par graines et boutures. Floraison difficile. Ce cactus peut grandir jusqu'à 30cm par an voire bien plus sous des lampes à décharge.

    Voici quelques techniques répandues et testées pour augmenter le taux d'alcaloïdes dans vos cactus (toutes variétés):
    L'ombre: Au Mexique et en Amérique du Sud, les Trichocereus sont mis à l'ombre sous des bâches pendant quelques mois avant leur vente. Cette technique permet d'augmenter la concentration de la mescaline dans les tissus. Cela marche aussi avec le cactus vivant, placez le à l'ombre quelques mois avant la date prévue de récolte.
    Stress par la chaleur: Un cactus ayant excessivement chaud sera particulièrement stressé et produira donc plus d'alcaloïdes. Mais attention, le stress ralenti la croissance et risque de tuer votre plante, soyez vigilant !
    Variation des nutriments: Différents engrais conduiront à différents concentrations, n'oubliez pas que l'azote (N) stimulera la croissance et provoquera un léger stress mais n'en abusez pas car si le cactus grandit trop vite, les concentrations seront faibles.
    Stress par la soif: C'est la technique la plus utilisée, il suffit simplement de ne plus arroser votre cactus la dernière année/saison avant sa récolte...facile !
    Dopage chimique: Une opération testée par le fameux Adam Gottlieb consistant à injecter les précurseurs de la mescaline (dopamine ou dopa+tyramine) dans le cactus puis a stimuler son métabolisme pour augmenter sa production de mescaline. Je vous épargnerai la traduction du protocole car ses précurseurs sont durs à trouver, mais il est disponible si vous me le demandez.

    Lois

    • Canada: Il apparait que la possession et la vente de cactus San Pedro et similaires ne soit pas poursuivie. Toutefois si ils sont séchés ou préparés dans un but d'extraction, ils deviennent illégaux.
    • Allemagne: Il est légal de posséder un cactus vivant contenant de la mescaline mais le processus de transformation en produit psychoactif est interdit (La loi est sujet à modifications selon les Lander).
    • Grande Bretagne: Il est légal de posséder et vendre des cactus à mescaline, même secs. Les cactus frais et vivants ne sont pas interdits non plus.
    • USA: Les cactus à mescaline ne sont pas spécifiquement interdit mais ils contiennent de la mescaline qui est strictement interdite. La vente de cactus dans un but psychoactif est fortement réprimandée. Le statut est donc ambiguë.