Close

  • 1,4-butanediol

    Noms commun : Butanediol

    synonyme :

    surnoms :
    "One Comma Four" ("un coma quatre"), " One Four Bee" ou "One Four B-D-O", "BDO" "BD", 1,4-BD,"1.4 buteilledo", " Borametz", "BVM", "Promusol", "Thunder Necta".

    Nom chimique
    : Butane-1,4-diol

    synonyme : 1,4-butanediol, Butylene glycol.








    Description :

    Le butane-1,4-diol est un composé chimique de la famille des diols, constitué d'une chaine de butane portant un groupe hydroxyle à chaque extrémité. C'est l'un des quatre isomères stables du butanediol.


    pharmacologie :


    -Le butane-1,4-diol est converti en GHB par les enzymes alcool déshydrogénase et aldéhyde déshydrogénase, avec des différences de niveau selon les individus, provoquant ainsi des effets différents selon les utilisateurs. Comme ces enzymes sont aussi responsables du métabolisme de l'alcool, il y a de grands risques d'interaction entre les deux processus. Les patients aux urgences faisant une overdose d'alcool et de butane-1,4-diol présentent souvent au départ les symptômes d'une intoxication à l'éthanol, puis quand l'éthanol est métabolisé, le métabolisme du butane-1,4-diol est capable de concurrencer l'utilisation des enzymes et une seconde période d'intoxication se déroule quand le butane-1,4-diol est converti en GHB.


    -Le butane-1,4-diol semble avoir deux types d'actions pharmacologiques. Les principaux effet psychoactifs du butane-1,4-diol sont dus à sa transformation en GHB. Cependant, on soupçonne le butane-1,4-diol d'avoir des effets pharmacologiques de même nature que ceux de l'alcool et qui ne sont pas dus à cette conversion.



    apparence (liste non exhaustive) :

    Il se présente sous la forme d'un liquide visqueux ,incolore et inodore.




    Effet:

    Il a des effets similaires au gamma-hydroxybutyrate (GHB), produit métabolique du butane-1,4-diol.


    Effets désirables
    (liste non exhaustive) :

    -euphorie
    -effets aphrodisiaque
    -effet proche des GHB/GBL et alcool.



    Effet indésirable (liste non exhaustive) :


    la probabilité d'effets secondaires négatifs augmente avec des doses plus élevées.

    - mort
    - dépression respiratoire
    - sensation de toxicité
    - dépendance physique.
    - coma
    - dépendance psychique.
    - œdème pulmonaire
    - incontinence fécal
    - perte de conscience
    - amnésie
    - vomissement
    - confusion
    - ataxie
    - agitation
    - vertiges


    Effets secondaires et mises en garde

    -le 1,4-butanediol (présent dans divers suppléments nutritionnels ) par voie orale a été liée à de nombreux décès d'un œdème pulmonaire (accumulation anormale de de liquide dans les alvéoles des poumons , conduisant à l'essoufflement ) . Produits connexes ,le gamma -hydroxybutyrate (GHB ) et la gamma-butyrolactone ( GBL ) , sont également susceptibles dangereux en raison de leur capacité à produire des effets similaires .

    -1,4 -butanediol et le GHB peut entraîner des effets sédatifs graves ainsi que ralentissement du rythme cardiaque (bradycardie ) , des mouvements involontaires des yeux (nystagmus ) , étourdissements (vertiges ) , le manque de coordination musculaire ( ataxie ) , une sédation ou somnolence, la confusion , à court amnésie terme , le coma , l'activité de saisie - comme crises tonico-cloniques , l'insomnie et la dépression respiratoire qui peut nécessiter une intubation .

    - Butanediol peut provoquer l'agressivité, agitation , agitant des épisodes , les psychoses résistantes aux traitements , des hallucinations , de l'anxiété , des délires, et la combativité .



    durée des effet:


    Dépendance :


    modes de consommation:


    oral:


    dosage
    (selon drug forum) :

    ces dosages ne sont pas universel!

    La posologie habituelle est comprise entre 1 ml et 3 ml en mode oral diluer dans pas mal d'eau.


    craving :



    dépendance physique et psychique
    :

    Le GHB, la GBL et le BD n’entraînent pas de dépendance chez les consommateurs occa-

    sionnels de ces substances.


    La prise chronique à des doses élevées induit une dépendance psychique et physique



    Des symptômes de manque apparaissent après l’arrêt de ces substances chez les consommateurs ayant pris des doses élevées à intervalles rapprochés pendant des semaines ou des mois
    Les symptômes de manque se manifestent après
    1 à 6 heures et comprennent des tremblements, un pouls rapide, une agitation, des insomnies, de l’angoisse, des nausées et des vomissements.
    Dans les cas graves, les patients
    présentent également un délire, des sueurs et une chute de la tension artérielle.



    tolérance:


    overdose :

    morts:





    contre indication(liste non exhaustive) :

    - alcool: dépression respiratoire,coma,potentialisation
    - sedatif : dépression respiratoire,coma,potentialisation
    - GHB :dépression respiratoire, potentialisation
    - GBL : dépression respiratoire,potentialisation
    - cannabinoïdes de synthèse.
    - methoxetamine: dépression respiratoire;potentialisation
    - kavakava : dépression respiratoire
    - conduite d'un véhicule et utilisation de machines.

    - ne pas Utilisez avec l' alcool , les analgésiques narcotiques , les médicaments antipsychotiques , sédatifs , médicaments utilisés pour traiter les crises, (en anglais dans le texte :"seizures") , les stimulants et relaxants musculaires .


    interaction médicamenteuse:


    législation :

    France: Par arrêté du 2 septembre 2011, la vente et la cession de GBL et de butanediol (1,4-BD) ont été interdites.
    l'achat reste légal.


    Utilisation
    dans l'industrie :

    Le butane-1,4-diol est utilisé industriellement comme solvant et dans la fabrication de plastiques, fibres élastiques et polyuréthanes. En chimie organique, le butane-1,4-diol permet la synthèse de la γ-butyrolactone (GBL) (réaction à 200 °C en présence de ruthénium comme catalyseur1). En présence de l'acide phosphorique à haute température, il se déshydrate en formant un solvant très utilisé, le tétrahydrofurane (THF)1.

    La production mondiale annuelle de butane-1,4-diol est évaluée à un million de tonnes, au prix d'environ deux mille dollars la tonne en 2005. Environ la moitié est déshydratée en THF pour produire des fibres de type élasthanne12. Le plus gros producteur est le groupe chimique allemand BASF1.

    pour en savoir plus :

    https://www.erowid.org/chemicals/14b/14b.shtml

    https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/sum...y.cgi?cid=8064

    http://en.wikipedia.org/wiki/1,4-Butanediol

    http://www.drugs-forum.com/forum/sho...1_4-Butanediol

    http://www.nicnas.gov.au/communicati...rmation-sheets

    https://www.erowid.org/archive/rhodi.../ghb.html#14BD


    trip reports :

    https://www.erowid.org/experiences/s...tanediol.shtml

    http://www.bluelight.org/vb/threads/...bad-experience

    sources :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Butane-1,4-diol

    http://www.drogues-info-service.fr/?...anediol-1-4-BD

    http://www.nicnas.gov.au/communicati...rmation-sheets

    http://www.health24.com/Natural/Herb...ediol-20120721

    http://www.news.admin.ch/NSBSubscrib...ents/22881.pdf

    http://www.neurosoup.com/14-butanediol/

    photo/dessin:

    errowid

    http://www.wikidoc.org/index.php/1%2C4-Butanediol

    lien relatifs:

    FAQ sur le GHB