PDA

Voir la version complète : [Hippie-flip (Psilo+MDMA)] double TR



Bellman
12/08/2007, 09h39
Hippie Flip : MDMA + Champignons (Double TR)



Pseudo : Bellman & Moon Dancer (http://www.lucid-state.org/forum/member.php?u=1437)
Lieu : La côte belge, à 10 minutes de la plage. :aaacool:
Substances : MDMA (cristaux) + Champignons (Mexicain home made)
Dose : 0.1 gr de MDMA + 5,2 gr. de Mexicain, 6,2 gr. pour moi (en trois prises)
Poids : 75 kg - 80 kg
Taille : 1,82 m - 1,85 m
Sexe : Masculin - M


Préambule : Kakou les p'tits loups, ça faisait une paie hein!
Il faut dire que je ne suis pas un acharné mais quand je me mets la patate en l'air, je me la mets bien. A chacun son rythme.
Bien que mes premiers contacts avec les psychotropes et les hallucinogènes remontent à l'adolescence, mon travail sur les états de conscience modifiée n'a commencé que peu après mon tour de force vis-à-vis de l'alcool, soit au tout début des années nonante (1991, 1992, je venais de souffler mes 27 bougies).

J'avais usé et abusé de MDMA (extasy) durant 3 longues années, me niquant ainsi la santé mentale et physique. J'avais complètement arrêté depuis 7 ans, jusqu'à ce que Moon Dancer me parle de son expérience MDMA + LSD (Candy Flip) et de son envie de tester MDMA + Champignons (Hippie Flip).

Je me souviendrai de cette expérience jusqu'à mon dernier soupir car ce fut ma première décorporation, ce qu'on peut nommer mon voyage initiatique ou ma petite mort. Si j'emploie ces termes, c'est qu'après coup, tous les témoignages que j'ai pu réunir au sujet d'expériences similaires allaient dans ce même sens. D’ailleurs aujourd'hui encore, l'universalité de la chose avec tous les moyens de communication mis à notre disposition, se fait encore plus présente. Ce n'est pas en une centaine d'années de technologie qu'on remet en doute des millénaires d'expériences humaines.
Le travail du MDMA sur le corps et sa partie psychologique est tel qu'avec la sensation de bien-être procurée, je me suis senti dans une relation de confiance telle que rien de néfaste n'aurait pu m'arriver et donc la porte était grande ouverte pour le "lâché prise".
Aujourd’hui, fort de cette expérience passée dont le trip report sera plus approfondi ultérieurement (!), me voilà prêt, en compagnie de Bellman, à rééditer la chose, mais avec un mélange MDMA+champignons. Afin de tenir le coup face à la petite fringale (l’air de la mer ça creuse), je me suis préparé un maté de coca que j’ai ingurgité vers les 18h00.


L'expérience porte sur un mélange chimique/biologique, l'envie de mettre au point un protocole d'exploration du champignon, sans stress. Notez également que je n'aurais jamais tenté l'expérience avec une exta' de night-club hasardeuse.

Je confirme les dires de Bellman, ici aussi le label o.c. du MDMA est de rigueur sinon sans quoi je n’aurais rien tenter.
Pour la suite, je me référerai au timing de Bellman qui à quelques détails près s’avère être identique pour moi.

On est préparé. Mapacho, Palo Santo, bougies, maracas, etc. et un CD de Moon Dancer : System 7 (http://www.discogs.com/release/178681) (qui nous guidera toute la nuit). Nous sommes chacun vautré dans un fauteuil, à jeun depuis 18h00.

23h00 : Prise de 0.1 gr de MDMA en bombe, avec jus de pomme pour moi. Pour ma part, avec un fond de mon maté de coca.

23h30 : Une cascade de bonheur chimique submerge mon cerveau, ma mâchoire se détend. J'ai chaud. Pas de doute, c'est de la bonne.:biggol_gi
Une boule d’énergie jaillit dans mon ventre là précisément où se situe le Tantien, ce qui se nomme aussi le point d’assemblage, à voir selon les cultures. Lorsque celle-ci se sera emparée de tout mon être: kaboum ;o)

00h00 : 2.6 gr de champignon en infusion. Gloup. Je ne suis déjà plus qu’énergie, j’attaque avec 3,6 gr.
Le visuel arrive très rapidement sans aucune montée. Je revis une scène de la veille : Moon Dancer essaye son cerf-volant sur la plage. Je l'aide en le lançant vers le ciel et je deviens le cerf-volant, Moon Dancer me guide, j'observe la plage du ciel, droite-gauche-haut-bas, puis je décroche. Je vole pendant une bonne heure au-dessus d'une ville hybride, mélange entre Springfield, GTA et la plage.(désolé c'est les vacances --> cinéma, PS2 et sable fin :aaacool:). Le temps est suspendu dans la ville, tout est calme et paisible, mon esprit est clair.

Le visuel arrive tout aussi rapidement chez moi. En guise de montée, les champignons cultivés par nos soins (important), me font un topo succinct de mon état de santé tant physique que mentale. Le bilan s’avère très positif, mon travail avec l’Ayahuasca n’y est pas étranger et ils me le font savoir. Les champignons m’indiquent d’emblée que l’expérience entreprise ici avec le mdma peut avoir lieu, ils sont là pour me guider, pour m’apprendre. Je reçois donc leur bénédiction et m’ouvrent les portes de leur dimension. Très vite l’envie voire même le besoin de “ chanter ” s’impose à moi. C’est la première fois que cela m’arrive en session. À ma disposition se trouve aussi une kalimba dont je ne ferai pas usage et un maracas traditionnel péruvien orné d’un crocodile qui lui par contre me sera utile.
Nous nous soufflons mutuellement du tabac du mapacho, les sensations qui s’en dégagent nous aident à l’élévation.

01h00 : Je me sens tellement bien que j'infuse mes deux grammes de champignons restants. Moitié moitie avec mon camarade. Gloup. J’en suis à 4,6gr, l’aisance de l’expérience est hallucinante.
Le visuel est toujours présent, mais l'absence de montée et l'effet présent du MDMA me poussent à continuer l'expérience plus loin. Je lance un "Il t'en reste ?" à mon camarade, qui me répond "Oui" en allant les chercher.

Mes “ chants ” intensifient les sensations de vagues et travaillent aussi sur mes visions. Ils m’aident à m’élever dans la lumière, celle-ci m’offre de visions de nébuleuses dont les volutes sont de splendides champignons. Lorsque j’agite mon maracas au rythme des vagues, des visions de crocodiles et de serpents s’y entremêlent. Bellman me fait savoir l’efficacité de l’interaction de mes “ chants ” et du maracas sur son expérience. Le MDMA est toujours bien présent et afin de pousser les visions à leur paroxysme nous décidons d’y remettre une couche.

1h30 : 3,2 gr de champignon en infusion. Moitié moitie. Gloup. Et hop, me voilà à 6,2gr et tout va pour le mieux.
Toujours aucune monté, mais visuellement c'est la claque, ou plutôt le paradis. Les tableaux se divisent en 4, 8, 16, 32 et forment des mandalas kaléidoscopiques. Des objets symboliques apparaissent, des pyramides, peut-être aussi des animaux, plusieurs révélations.(malheureusement, je n'ai presque rien retenu - trop long). Mon bras est mou.
Un halo de lumière jaune et blanc m'entoure, je sors de mon corps... je tourne autour de moi, je m'observe. Je suis calme et heureux.
(Contrairement aux idées reçues, le plus gros pique visuel est arrivé après notre troisième thé.)L’expérience est intense et au vue de sa sérénité, je décide de me laisser aller au rythme du CD de System 7 (http://www.discogs.com/release/178681). Le caractère kaléidoscopique me submerge aussi assez rapidement. À travers les visions qu’il me procure, crocodiles et serpents sont toujours omniprésents. Un animal à plumes s’est inséré dans la “ ménagerie ”, était-ce un aigle ? Mais alors qu’auparavant j’étais spectateur maintenant ils sont moi et je suis eux. Il en va de même pour la lumière et des espaces dont elles jaillissent. Ceux-ci m’apparaissaient comme des temples dont certains pouvaient évoquer des pyramides. La sensation de bien-être est absolue et je me laisse glisser. Ce voyage dure un temps et petit à petit me ramène à mon corps qui se porte toujours à merveille. Bellman est là, assis devant moi, tout va bien.

3h00 : Descente de MDMA : Les effets caractéristiques des champignons prennent le dessus. Je me tortille, me gratte et cherche une position confortable. Le décor n'est plus figé dans la glace, il s'active pour reprendre une activité "normal" champignonesque, mais les quatre heures précédentes m'ont permis d'être en confiance pour continuer l'expérience "seul", sans chimie.

Lorsque le MDMA s’estompe, je sens tout de suite la présence encore bien marquée des champignons. Pour ma part, juste une légère fatigue corporelle due à la position assise prolongée. Paradoxalement, j’ai la patate mais aussi l’envie de m’assoupir et de dormir un peu. Les idées fusent entre quelques dernières franches hallucinations. Voilà une expérience à recommencer me disais-je mais en chargeant d’entrée de jeu avec un bon 6,0gr.. Mais aussi au vue de cette première réussite pourquoi pas, puisqu’une voie a été explorée et de nouvelles balises posées, la réitérer sans le MDMA. Enfin bref, bon nombre de possibilités sont encore à exploiter.

5h00 : presque dodo, mélange entre rêves et hallucinations. Autant pour moi ;)


Conclusion : Très belle expérience, intéressante aussi . Le MDMA permet un état mental de bonheur et de confiance absolue, coupe la sensation de fatigue que peut procurer le champignon, permet de garder les idées claires, coupe les sensations de nausée et de montées de champignons.
Tout cela nous permettra de monter dans les doses lors de nos prochaines expériences. Y a-t-il un seuil critique où le MDMA est balayé par le champignon ? Jusqu'où pouvons-nous aller ?...Quoi qu'il en soit, je préparé déjà la playliste de notre prochaine escapade champignonesque.

Puisque l’expérience de cette nuit est partagée à tout point de vue par mon ami Bellman, je me ferai un bonheur de vous faire part de la suite de nos apprentissages. A bientôt :wavey:



xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Juste un petit mot pour vous tenir au courant de la suite...

À la dernière session, j'avais pris 4,4 gr (Moon Dancer 6.5 gr) puis, nous avons repris chacun encore 2 gr. Le problème est que le MDMA (0.1 gr), toujours pris 1h00 avant, bridait l'effet des champignons.

J'ai eu plus d'hallu/vision à la première expérience, pourtant j'avais pris moins de champignons.

Après deux expériences, j'en conclus que le MDMA a un effet très aléatoire sur les champignons.


Mon petit doigt me dit que le TR de la damoiselle est en préparation...



xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Vous l'attendiez ? :icon_rula le voici : (et elle n'a pas vu qu'un serpent :))

Nom : Ma'Báalam (peut-être bientot sur le forum)
Date : TR du 8 septembre 2007
Sexe : F
Substance : Mexicain : 4,4 gr + 2 gr

Avant-propos : je fais la distinction entre la première partie (S1) avec la première prise de 4,4g "très psyché", fort influencée, je pense, par le MDMA, et des visions suivant très fort les rythmes de la musique, avec une latéralisation droite-gauche fort marquée ; et la seconde (S2) avec la seconde prise de 2g qui me semblait plus du monde des champis.

Les réflexions "récentes" sont [entre]

S1

Première vision, à la limite de mon champ de vision côté droit : un œil de 'croco' plus des petits champis (3 ou 4) comme sur le bord du chemin.
Ensuite, farandole montante sinueuse de champis (de g à d) qui se perdent dans les hauteurs. Et des formes marines (? dauphins) qui l'accompagne …ils suivent la farandole montante sur sa droite.
Images et formes 'serpentiformes', organiques – presque entre le corail et l'éponge – sorte d'être primaires ? [Océan primordial ?] qui flottent sinueusement dans l'espace … Forte influence de la musique sur le développement et le mouvement des formes.
Comme une vague encerclante de becs et de serres de corneilles/corbeaux qui s'avance vers moi mais je n'éprouve aucune peur. Et d'ailleurs se dissolvent à proximité.
Puis ailes de corneilles émergeant de spirales nuageuses (comme un cyclone vu par satellite).
Je ne me sens jamais submergée, suis toujours comme une spectatrice de visions se déployant en demi-cercle outrepassé devant moi. Sensation que tout est généré dans la partie droite de ma tête (? travail du cerveau droit ?) mais quand c'est Kestembetsa qui chante, cette sensation se déplace sur la gauche, après repart vers le centre et vers la droite.
Motifs spiralés, lumineux, colorés sans significations bougeant sur la musique (joli spectacle light-show ;o)
Quand Moon Dancer utilise les maracas, c'est comme s'il tirait les fils colorés vers lui.
A la fin, monde gris avec un horizon de tours (buildings) noires, sensation d'un monde à la Matrix (monde des machines), triste, gris, sombre, 'malsain' (pas bon la civilisation !). Puis vue d'un sol métallique grillagé (sol industriel) avec vis et boulons.
Tout devient de plus en plus noir puis 'plops' tout disparaît comme une bulle qui éclate et retour dans la réalité 'ordinaire'… il est minuit 04
Me donne l'impression d'avoir traversé une sorte de cycle planétaire/de la vie jusqu'à son asphyxie de/par notre "société" …
Un très joli film psyché ;o)

S2

Cela monte fort lentement, j'en suis presque à m'impatienter quand enfin apparaît le loup noir.
Visions d'un monde végétal et d'écorce … y apparaît une tête d'éléphant dans la végétation, on n'en voit que les yeux et la trompe.
Vision d'une argiope qui devient une tortue (patte d'argiope sortant de la carapace) et s'éloigne de moi
Motifs shipibo organisés en 'carapaces' (au plafond)
(Nous avons tous vu ce motif, Moon Dancer pense que c'était une sorte de "bouclier shipibo")
De la 'jungle' sort une pancarte qui s'avance vers moi 'en pleine face' portant le texte "mama jaguar" en noir sur blanc !!
Je me vois, me sens un peu tiraillée, les membres tirés dans des directions différentes [ mes problèmes de choix ?]
Plafond orné de dessins shipibo dans des tons jaune, verts, rouge, blanc et noir. (Le tissu shipibo qui orne mon salon nous a bien projetés ;))
Toujours beaucoup d'animaux et surtout d'oiseaux formant presque un cercle autour de moi.
Beaucoup d'oiseaux sur les branches, formes presque fantomatiques blanches et bébé aigle posé sur mon bras gauche. Ses yeux semblent bouffis et fermés, de même que ceux des autres oiseaux, comme s'ils étaient malades…
Le bébé aigle devient un serpent noir – grand – qui se dresse et ouvre sa gueule face à moi : couloir de portes en or aux motifs précolombiens … je les traverse jusqu'à la dernière porte – ornée du glyphe ollin (Mouvement) qui s'ouvre sur une place cérémonielle au-dessus de laquelle volent de nombreux aigles. Il me semble qu'il y a aussi des voladores. (Je signale qu'elle s'y connaît bien en histoire précolombienne, elle a fait des études dans ce sens)
Veillé funèbre au Mexique : dans la pièce, un grand lit à deux places se trouve à droite, j'y distingue deux formes non identifiables (probablement des femmes) puis un lit-cercueil vient vers moi de face, dans lequel repose une mariée morte… [??]
Je me demande – et je demande – si je dois aller au Mexique puisque le décor est très 'mexicain'… alors se déploie en montant de gauche à droite un long serpent d'or sinueux au museau fort allongé (comme un esturgeon) … ce que j'interprète comme une réponse positive.
[je ne sais si cela s'insère ici ou juste avant que le bébé aigle devienne serpent ] : je me rends compte/ou j'interprète, face à cette assemblée d'oiseaux, que les animaux me protègent … j'aspire alors leur 'esprit' … c'est comme un ruban nuageux que j'ingère… et les animaux sont alors guéris… [ je suis protégé par les animaux et moi je les soigne, ce qui corroborerait les nombreux rêves où je guérissais des animaux]
Boules rouges reliées entre elles par des couloirs … sorte de station spatiale organique rouge.
Galaxies
Arcs-en-ciel s'écoulant d'ailes de colibris
Un hibou est en permanence perché sur le coin de la bibliothèque
Toujours beaucoup d'aigles
Je commence à ronronner et, petit à petit, me glisse dans la peau d'un jaguar (comme si je revêtais un costume). Je sens bien la tête du jaguar venir se superposer à la mienne, comme un masque-heaume. Je m'y sens excessivement bien. Je me coule dans cette agréable sensation de découverte et joue avec ma "nouvelle peau" pour voir comment cela fonctionne. Je m'exerce au feulement et rugissement. Je ressens mes nouveaux attributs : pattes, griffes, queue, moustaches, oreilles arrondies … "j'ai de belles moustaches et de belles oreilles… et une très belle queue !!".
Mes pieds sont ressentis comme des pattes… je joue et ressens les différents doigts. Sensation très agréable des griffes rétractiles.
Je suis sur le dos, comme un chat qui est bien et qui joue, et qu'on caresse.
Je m'exerce, j'intègre, j'apprends à rugir, je donne des coups de patte, retrousse les babine (contre rien, juste pour tester et pour le plaisir de ressentir ces nouvelles sensations.)
Mais je reste totalement consciente de moi aussi et je sais clairement où je suis. Je perçois – et entrevois – Bellman et Moon Dancer de part et d'autre qui m'accompagnent et j'entends Bellman dire "il faudrait la rattacher à la terre".(Hallucination auditive, je n'ai jamais dis ça ;) ). Je souris de leur crainte car je ne me sens nullement en danger, bien au contraire, je pense un moment les rassurer mais n'en fait rien car ça me passe au-dessus de la tête. Surtout que ce que je vis est bien agréable.
Les maracas interviennent qui me dérangent un peu. Moon Dancer pousse des wouafs de chien (He...je n'ai pas entendu ça non plus :yelwink:)
, mais je n'ai pas le temps d'en m'en préoccuper ni de jouer avec le chien, toute au plaisir de mes nouvelles sensations. J'aurais voulu continuer, aller plus loin encore dans la découverte et la perception de mon nagual (animal double) mais les maracas m'en empêchent. Cela se calme et je m'étire et me roule comme un félin pour sa sieste.
Kestembetsa et ses icaros (tout ce qui suis est sous icaros)
Au début je pense - et j'espère - qu'ils vont relancer le processus jaguar… mais ce n'est pas le cas. Ils me bercent, me font du bien, m'attirent et me 'sortent' de l'état jaguar, enfin, plus ou moins car je sais que je l'aurais toujours en moi/derrière moi … et, me redressant, je me demande même comment on s'assied avec une queue.
Je reçois plein d'amour de K.
Je bois/intègre les icaros. Je prends, je chante avec.
Je reçois un chant, de la chaleur, de la puissance, de la guérison…
Mes mains changent de forme, je ne les reconnais plus, elles sont beaucoup plus trapues, plus courtes, avec des taches noires. Parfois elles s'étendent et s'allongent en longs fuseaux lumineux.
Puissante très grande ressentie, entre autre comme une grosse boule d'énergie entre/dans mes mains. C'est très fort et semblable comme sensation au rêve où je reçois la "foudre du ciel" dans les mains…
Je la ressens plusieurs fois.
A un certain moment, la puissance est telle…. Je ne sais quoi en faire …. La renvoyer, la donner ?…. finalement je m'en 'habille' comme une sorte de soin/protection
Corps lumineux…
Vision d'un schéma devant moi qui ressemble au réseau des chakras
Très forte lumière émanant du bas ventre (Chi ?)
Ailes d'aigle en cape protectrice au-dessus de moi.
Quand c'est Maria qui chante, je ressens une terrible pression/chaleur/force au niveau des organes féminins … (Maria ? non, pas de Maria dans la playlist cette nuit là ;))

Quand les icaros me 'prennent', je suis focalisée sur la diode rouge de la TV qui devient un réseau de fils rouges se transformant en diverses figures : fleur de brugmansia, jaguar, grenouille, gueule de serpents qui chante les icaros puis le visage d'une femme indienne dans son châle… son visage paraît parfois jeune parfois vieux… je n'en vois que les yeux et une partie du nez, le reste est dans le noir de son châle et de son col qui remonte fort haut devant son visage, elle porte un bandeau d'or lumineux sur le front pourvu d'un disque en son centre d'où partent comme deux flammes vers le haut… [je revois ce visage en d'autre ENOC, sur diode rouge]
Quand Moon Dancer me souffle la fumée mapacho sur le crâne, je sens qu'il le fait au moment opportun, je sens une forte pression, mais c'est très agréable…. Et m'entraîne vers des visions qui ressortent plus probablement de l'aya (visions à gauche)…
Quand la fumée est soufflée sous mes vêtement dans le dos, c'est chaud et agréable [et donc très différents des lames de rasoir/aiguilles froides de la "prise t-rex"]
Je me sens baignée dans une acceptation, béatitude, bien être, puissance… soy madre jaguar que cura a los animales [et qui soignerait aussi l'âme animale ??, en tous cas, le chant appris fonctionne sur le chat du voisin !!]
L'impression de me re-trouver. Je sais que je garderai ma queue,, mes oreilles et mes moustaches, même si personne ne les voit ;)
A un certain moment je voudrais quand même que ça se calme un peu car je commence à fatiguer et que tant que dureront les icaros, je continuerai à "prendre"/apprendre "dis, on n'en garderait pas un peu pour la prochaine fois, stp, ;) ?"
Au "sortir", besoin de fumer.
Dans la douce descente, je joue encore avec mon "nouveau corps", vérifiant entre autre que mes pattes rentre bien dans mes pantoufles…
Descente vers 3h03
Ensuite, perception très forte des bruits environnants, surtout ceux des appareils électriques et du courant dans les murs … très dérangeants.
Je me souviens aussi avoir versé des larmes par trois fois pendant la session, larmes de bonheur…

Nouchmi
12/08/2007, 11h21
Je croyais que le mélange produisait des malaises. Peut-être uniquement dans l'autre sens : mdma sur champignons ?

Cea DesaxE
12/08/2007, 11h49
Très bon rapport. Synthèse de deux personnalités différentes plongeant dans les mèmes ondes. Enfin, c'est mon avis...

Lysergik
12/08/2007, 12h09
tout bon, je m'étais déjà proposé pareille expérience.

Est-ce que la mdma n'a pas, d'une certaine manière, rendu un peu plus soft les champignons ou bien elle agit vraiment sur l'anxiété que pourraient, par moment, provoquer 6g de champigons ?

Bellman
12/08/2007, 13h12
Je croyais que le mélange produisait des malaises. Peut-être uniquement dans l'autre sens : mdma sur champignons ?

Ces TR sont écrit par des cascadeurs professionnels, ne faites pas ça chez vous !
(plus sérieusement, si vous avez des infos sur les interactions, ça nous intéresse aussi ^^)




Est-ce que la mdma n'a pas, d'une certaine manière, rendu un peu plus soft les champignons ou bien elle agit vraiment sur l'anxiété que pourraient, par moment, provoquer 6g de champigons ?


Plus soft, plus soft... je dirais plutôt "moins psychotant", vu que ça ne diminue pas l'intensité des hallu/visions.

C'est sur que ceux qui aiment le côté psychotant des champignons crieront au scandale, mais en même temps ne pourront peut-être jamais doubler ou tripler les doses. Psychoter ou planer, il faut choisir ^^

Ce n'est qu'un test, le but avoué être de diminuer les doses de MDMA une fois nos marques trouvées.

On verra bien. :peace:

hds
12/08/2007, 13h52
6gr donc 60gr frais ? C'est moi, ou c'est en effet une énorme dose ?

Nomad Soul
12/08/2007, 14h19
6gr donc 60gr frais ? C'est moi, ou c'est en effet une énorme dose ?

En effet c'est une dose assez sympatique.http://lucid-state.org/forum/images/icons/icon7.gif

J'ai jamais essayé ce mélange qui a l'air interessant.

azraelle
13/08/2007, 14h28
Je croyais que le mélange produisait des malaises. Peut-être uniquement dans l'autre sens : mdma sur champignons ?


(plus sérieusement, si vous avez des infos sur les interactions, ça nous intéresse aussi ^^)

Ce samedi, j'ai fait champis aussi avec mon cop et deux potes, pendant que les deux potes et moi même étions complétement disjonctés pendant le gros de la montée, mon cop s'est senti super mal, pas un bad trip, non..., juste une sorte d'état grippal bien avancé, avec douleurs pulmonaires violentes (il a eu une pleurésie y'a 3 ans) et avaient l'impression qu'il ne pouvait plus respirer pleinement. Il en était à espérer d'être au plus vite au lendemain et jurait qu'il ne prendrait plus jamais de drogue de sa vie.

Bref, quasi sûre de mon coup, je lui ai conseillé de prendre un parachute de mdma, (ça faisait d'ailleurs mourir de rire les deux autres qui m'entendaient dire "tu veux que j'aille dans mon officine te préparer un petit antivirus ?")

Bref, 10 minutes après, il était en grande forme. Il m'a dit que l'effet champis avait été en grande partie cassé et c'est tout à fait ce qu'il lui fallait.
D'ailleurs, de son point de vue, les hallus ont été largement réduite, et il n'a pas senti non plus pleinement l'effet de la mdma, mais il était bien, avait le coeur à se marrer et faire la fête. Et surtout, il était complétement guerri.

Donc non, Nouchmi, c'est pas inconciliable, loin de là, mais bon, selon moi, très amatrice de champis, je n'aime pas vraiment l'alliance de ces deux produits, dans aucun sens, parce que l'interaction des deux réduit considérablement les effets de l'un et de l'autre...

systemdoll
13/08/2007, 18h25
Hey dis donc les Tsss Tsss, je trouve que vous vous défoncez pas mal la gueule tout de même. Je croyais que l'Ayahuasca et tout ça, ça vous avait guéri.
Mais rien du tout mon cul, c'est juste une défonce de plus on dirait . Tout de même. Enfin.
Faites gaffe. Il y a tout de même des enfants à la codéïne sur le forum.

Cea DesaxE
13/08/2007, 22h51
Oh lui hé !
Il montre sa bite sur un forum d'enfants codéinés et après il moralise.

SeTyR
14/08/2007, 03h28
héhéhé , ah il a un point Cea =))

Bellman
23/09/2007, 10h19
Juste un petit mot pour vous tenir au courant de la suite...

À la dernière session, j'avais pris 4,4 gr (Moon Dancer 6.5 gr) puis, nous avons repris chacun encore 2 gr. Le problème est que le MDMA (0.1 gr), toujours pris 1h00 avant, bridait l'effet des champignons.

J'ai eu plus d'hallu/vision à la première expérience, pourtant j'avais pris moins de champignons.

Après deux expériences, j'en conclus que le MDMA a un effet très aléatoire sur les champignons.


Mon petit doigt me dit que le TR de la damoiselle est en préparation...

Nihil
23/09/2007, 19h35
0.1 c'est pas énorme non plus...

mindreaper
24/09/2007, 12h11
0.1 c'est pas énorme non plus...

Je pèse 66kg, j'ai toujours dosé à 120 ou 130mg (j'ai accès à une balance précise), que je prenne des champis en même temps ou pas. Par contre je n'ai jamais pesé les champis, en tout cas ça a toujours été des petites doses. Pour moi ça a donné beaucoup plus de visuels au MDMA (surtout avec des champis hawaiiens) et ça retire l'effet psychotant des champis.

Bellman
28/09/2007, 23h39
Vous l'attendiez ? :icon_rula le voici : (et elle n'a pas vu qu'un serpent :))

Nom : Ma'Báalam (peut-être bientot sur le forum)
Date : TR du 8 septembre 2007
Sexe : F
Substance : MDMA (0.1 gr) puis, Mexicain : 4,4 gr + 2 gr

Avant-propos : je fais la distinction entre la première partie (S1) avec la première prise de 4,4g "très psyché", fort influencée, je pense, par le MDMA, et des visions suivant très fort les rythmes de la musique, avec une latéralisation droite-gauche fort marquée ; et la seconde (S2) avec la seconde prise de 2g qui me semblait plus du monde des champis.

Les réflexions "récentes" sont [entre]

S1

Première vision, à la limite de mon champ de vision côté droit : un œil de 'croco' plus des petits champis (3 ou 4) comme sur le bord du chemin.
Ensuite, farandole montante sinueuse de champis (de g à d) qui se perdent dans les hauteurs. Et des formes marines (? dauphins) qui l'accompagne …ils suivent la farandole montante sur sa droite.
Images et formes 'serpentiformes', organiques – presque entre le corail et l'éponge – sorte d'être primaires ? [Océan primordial ?] qui flottent sinueusement dans l'espace … Forte influence de la musique sur le développement et le mouvement des formes.
Comme une vague encerclante de becs et de serres de corneilles/corbeaux qui s'avance vers moi mais je n'éprouve aucune peur. Et d'ailleurs se dissolvent à proximité.
Puis ailes de corneilles émergeant de spirales nuageuses (comme un cyclone vu par satellite).
Je ne me sens jamais submergée, suis toujours comme une spectatrice de visions se déployant en demi-cercle outrepassé devant moi. Sensation que tout est généré dans la partie droite de ma tête (? travail du cerveau droit ?) mais quand c'est Kestembetsa qui chante, cette sensation se déplace sur la gauche, après repart vers le centre et vers la droite.
Motifs spiralés, lumineux, colorés sans significations bougeant sur la musique (joli spectacle light-show ;o)
Quand Moon Dancer utilise les maracas, c'est comme s'il tirait les fils colorés vers lui.
A la fin, monde gris avec un horizon de tours (buildings) noires, sensation d'un monde à la Matrix (monde des machines), triste, gris, sombre, 'malsain' (pas bon la civilisation !). Puis vue d'un sol métallique grillagé (sol industriel) avec vis et boulons.
Tout devient de plus en plus noir puis 'plops' tout disparaît comme une bulle qui éclate et retour dans la réalité 'ordinaire'… il est minuit 04
Me donne l'impression d'avoir traversé une sorte de cycle planétaire/de la vie jusqu'à son asphyxie de/par notre "société" …
Un très joli film psyché ;o)

S2

Cela monte fort lentement, j'en suis presque à m'impatienter quand enfin apparaît le loup noir.
Visions d'un monde végétal et d'écorce … y apparaît une tête d'éléphant dans la végétation, on n'en voit que les yeux et la trompe.
Vision d'une argiope qui devient une tortue (patte d'argiope sortant de la carapace) et s'éloigne de moi
Motifs shipibo organisés en 'carapaces' (au plafond)
(Nous avons tous vu ce motif, Moon Dancer pense que c'était une sorte de "bouclier shipibo")
De la 'jungle' sort une pancarte qui s'avance vers moi 'en pleine face' portant le texte "mama jaguar" en noir sur blanc !!
Je me vois, me sens un peu tiraillée, les membres tirés dans des directions différentes [ mes problèmes de choix ?]
Plafond orné de dessins shipibo dans des tons jaune, verts, rouge, blanc et noir. (Le tissu shipibo qui orne mon salon nous a bien projetés ;))
Toujours beaucoup d'animaux et surtout d'oiseaux formant presque un cercle autour de moi.
Beaucoup d'oiseaux sur les branches, formes presque fantomatiques blanches et bébé aigle posé sur mon bras gauche. Ses yeux semblent bouffis et fermés, de même que ceux des autres oiseaux, comme s'ils étaient malades…
Le bébé aigle devient un serpent noir – grand – qui se dresse et ouvre sa gueule face à moi : couloir de portes en or aux motifs précolombiens … je les traverse jusqu'à la dernière porte – ornée du glyphe ollin (Mouvement) qui s'ouvre sur une place cérémonielle au-dessus de laquelle volent de nombreux aigles. Il me semble qu'il y a aussi des voladores. (Je signale qu'elle s'y connaît bien en histoire précolombienne, elle a fait des études dans ce sens)
Veillé funèbre au Mexique : dans la pièce, un grand lit à deux places se trouve à droite, j'y distingue deux formes non identifiables (probablement des femmes) puis un lit-cercueil vient vers moi de face, dans lequel repose une mariée morte… [??]
Je me demande – et je demande – si je dois aller au Mexique puisque le décor est très 'mexicain'… alors se déploie en montant de gauche à droite un long serpent d'or sinueux au museau fort allongé (comme un esturgeon) … ce que j'interprète comme une réponse positive.
[je ne sais si cela s'insère ici ou juste avant que le bébé aigle devienne serpent ] : je me rends compte/ou j'interprète, face à cette assemblée d'oiseaux, que les animaux me protègent … j'aspire alors leur 'esprit' … c'est comme un ruban nuageux que j'ingère… et les animaux sont alors guéris… [ je suis protégé par les animaux et moi je les soigne, ce qui corroborerait les nombreux rêves où je guérissais des animaux]
Boules rouges reliées entre elles par des couloirs … sorte de station spatiale organique rouge.
Galaxies
Arcs-en-ciel s'écoulant d'ailes de colibris
Un hibou est en permanence perché sur le coin de la bibliothèque
Toujours beaucoup d'aigles
Je commence à ronronner et, petit à petit, me glisse dans la peau d'un jaguar (comme si je revêtais un costume). Je sens bien la tête du jaguar venir se superposer à la mienne, comme un masque-heaume. Je m'y sens excessivement bien. Je me coule dans cette agréable sensation de découverte et joue avec ma "nouvelle peau" pour voir comment cela fonctionne. Je m'exerce au feulement et rugissement. Je ressens mes nouveaux attributs : pattes, griffes, queue, moustaches, oreilles arrondies … "j'ai de belles moustaches et de belles oreilles… et une très belle queue !!".
Mes pieds sont ressentis comme des pattes… je joue et ressens les différents doigts. Sensation très agréable des griffes rétractiles.
Je suis sur le dos, comme un chat qui est bien et qui joue, et qu'on caresse.
Je m'exerce, j'intègre, j'apprends à rugir, je donne des coups de patte, retrousse les babine (contre rien, juste pour tester et pour le plaisir de ressentir ces nouvelles sensations.)
Mais je reste totalement consciente de moi aussi et je sais clairement où je suis. Je perçois – et entrevois – Bellman et Moon Dancer de part et d'autre qui m'accompagnent et j'entends Bellman dire "il faudrait la rattacher à la terre".(Hallucination auditive, je n'ai jamais dis ça ;) ). Je souris de leur crainte car je ne me sens nullement en danger, bien au contraire, je pense un moment les rassurer mais n'en fait rien car ça me passe au-dessus de la tête. Surtout que ce que je vis est bien agréable.
Les maracas interviennent qui me dérangent un peu. Moon Dancer pousse des wouafs de chien (He...je n'ai pas entendu ça non plus :yelwink:)
, mais je n'ai pas le temps d'en m'en préoccuper ni de jouer avec le chien, toute au plaisir de mes nouvelles sensations. J'aurais voulu continuer, aller plus loin encore dans la découverte et la perception de mon nagual (animal double) mais les maracas m'en empêchent. Cela se calme et je m'étire et me roule comme un félin pour sa sieste.
Kestembetsa et ses icaros (tout ce qui suis est sous icaros)
Au début je pense - et j'espère - qu'ils vont relancer le processus jaguar… mais ce n'est pas le cas. Ils me bercent, me font du bien, m'attirent et me 'sortent' de l'état jaguar, enfin, plus ou moins car je sais que je l'aurais toujours en moi/derrière moi … et, me redressant, je me demande même comment on s'assied avec une queue.
Je reçois plein d'amour de K.
Je bois/intègre les icaros. Je prends, je chante avec.
Je reçois un chant, de la chaleur, de la puissance, de la guérison…
Mes mains changent de forme, je ne les reconnais plus, elles sont beaucoup plus trapues, plus courtes, avec des taches noires. Parfois elles s'étendent et s'allongent en longs fuseaux lumineux.
Puissante très grande ressentie, entre autre comme une grosse boule d'énergie entre/dans mes mains. C'est très fort et semblable comme sensation au rêve où je reçois la "foudre du ciel" dans les mains…
Je la ressens plusieurs fois.
A un certain moment, la puissance est telle…. Je ne sais quoi en faire …. La renvoyer, la donner ?…. finalement je m'en 'habille' comme une sorte de soin/protection
Corps lumineux…
Vision d'un schéma devant moi qui ressemble au réseau des chakras
Très forte lumière émanant du bas ventre (Chi ?)
Ailes d'aigle en cape protectrice au-dessus de moi.
Quand c'est Maria qui chante, je ressens une terrible pression/chaleur/force au niveau des organes féminins … (Maria ? non, pas de Maria dans la playlist cette nuit là ;))

Quand les icaros me 'prennent', je suis focalisée sur la diode rouge de la TV qui devient un réseau de fils rouges se transformant en diverses figures : fleur de brugmansia, jaguar, grenouille, gueule de serpents qui chante les icaros puis le visage d'une femme indienne dans son châle… son visage paraît parfois jeune parfois vieux… je n'en vois que les yeux et une partie du nez, le reste est dans le noir de son châle et de son col qui remonte fort haut devant son visage, elle porte un bandeau d'or lumineux sur le front pourvu d'un disque en son centre d'où partent comme deux flammes vers le haut… [je revois ce visage en d'autre ENOC, sur diode rouge]
Quand Moon Dancer me souffle la fumée mapacho sur le crâne, je sens qu'il le fait au moment opportun, je sens une forte pression, mais c'est très agréable…. Et m'entraîne vers des visions qui ressortent plus probablement de l'aya (visions à gauche)…
Quand la fumée est soufflée sous mes vêtement dans le dos, c'est chaud et agréable [et donc très différents des lames de rasoir/aiguilles froides de la "prise t-rex"]
Je me sens baignée dans une acceptation, béatitude, bien être, puissance… soy madre jaguar que cura a los animales [et qui soignerait aussi l'âme animale ??, en tous cas, le chant appris fonctionne sur le chat du voisin !!]
L'impression de me re-trouver. Je sais que je garderai ma queue,, mes oreilles et mes moustaches, même si personne ne les voit ;)
A un certain moment je voudrais quand même que ça se calme un peu car je commence à fatiguer et que tant que dureront les icaros, je continuerai à "prendre"/apprendre "dis, on n'en garderait pas un peu pour la prochaine fois, stp, ;) ?"
Au "sortir", besoin de fumer.
Dans la douce descente, je joue encore avec mon "nouveau corps", vérifiant entre autre que mes pattes rentre bien dans mes pantoufles…
Descente vers 3h03
Ensuite, perception très forte des bruits environnants, surtout ceux des appareils électriques et du courant dans les murs … très dérangeants.
Je me souviens aussi avoir versé des larmes par trois fois pendant la session, larmes de bonheur…

Spoon
29/09/2007, 01h18
Superbe report, on s'y croirait! La sensation de devir un félin ... brrrr j'en ait des frissons :bigsmile:

En tout cas tu dois avoir une bonne mémoire pour te rappeller de tout ces détails, j'ai beaucoup de mal a me souvenir de ce que j'ai vu!

Ca donne envie de voyager tout ça... :)


:2cat:

stelio
29/09/2007, 15h43
ça promet pour le jour ou tu vas rencontrer la liane(si ce jour arrive bien sur) mà'bàalam....

azraelle
29/09/2007, 17h01
Ahhhhhh, j'ai vérifié 3 fois de quelle substance on parlait, persuadée que c'était un TR aya... ça aurait pu s'appeller 30 millions d'amis avec toutes ces visions animales :D... Génial ce récit, vraiment... Mais... n'a t-elle vraiment jamais gouté la liane ? Si la réponse est non, elle devrait le faire d'urgence !! Ca promet d'être délicieux ! :)

Moon Dancer
29/09/2007, 18h05
Non, elle n'a jamais bu la liane, mais elle prévoit une session avec l'Homme-jaguar ;)

EyeofHorus
01/10/2007, 12h06
Wow! Absolument lianesque!
ça confirme qu'on peut arriver dans les memes places de l'hyperspace par des routes trés differentes.

On veut Ma'Báalam sur le forum!
:)

Bellman
03/10/2007, 18h18
Trois semaines plus tard, nouvelle expérience, nouveaux TR.

Ce fut mon expérience champis' la plus intéressente...mais pas facile à expliquer, pas facile de tout retenir....trop vite, trop long, trop, trop...

Vu que le MDMA avait bridé l'effet des champignons a la session précédente, j'ai décidé de diminuer la dose de moitié, soit 0.05 gr.

Nous étions quatre, chez Ma'Báalam : Ma'Báalam, Moon Dancer et un ami à lui (T.) et moi-même.

Ma'Báalam et moi-même ouvrons le bal avec 0.05 gr de MDMA en bombe (les deux autres n'en prendront pas). L'effet est plus subtil qu'avec 0.1 gr, mais bien présent.
Moins d'une heure après, nous buvons nos thés de champignons : Moon Dancer 5,4 gr, T. 4,6 gr, Ma'Báalam 4,4 gr et moi 4,2 gr.
Avant de boire, j'avais demandé aux champignons de m'expliquer le pourquoi du comment de mes dessins et de m'en inspirer d'autres si possible (je sais que les champis et l'aya sont liés, j'en avais déjà fait l'expérience).

La montée de champignon se confond avec celle du MDMA, c'est très plaisant. Mais après 50 minutes, toujours rien. Je demande à Ma'Báalam si elle est dans le même état que moi et lui propose de relancer avec un thé de 3,2 gr à partager en deux, elle accepte. Gloup.

T. est skotché au sol dans une position animale et chante des "Om" bouddhistes qui créer des "plateaux" (Moon Dancer le suit). Ensuite, il se lève et joue avec ces énergies dans une sorte de gymnastique "Tai-Chi"...

Je me concentre sur mon "troisième oeil" et les visions arrivent très vite. Je suis entouré d'étoiles bleus, comme si des LED remplissaient l'espace. Je suis catapulté dans une zone complexe et technologique, un immense objet. Des dessins shipibo multicolores orne les murs et changent de motifs et de couleurs avec la musique à une vitesse hallucinante, (la scène dure une trentaine de minutes, soit des milliers de dessins shipibo). Je pénètre plus profond dans la "machine". Une entité invisible me demande si je veux sortir de mon corps. Je ne comprends pas le sens de la question : si je suis ici, c'est que je suis déjà sorti de mon corps. (je ne me souviens pas de la suite :sleeping-)
J'ai revécu en accéléré plusieurs cours d'Aikido. Le champignon agit comme un défragmenteur de disque-dur sur mon cerveau : il analyse, déplace et range les données pour y faciliter l'accès futur, pour que tout devienne plus clair.

Je me souviens des icaros de Guillermo, dont j'avais abondamment rempli la playlist, comme des moments de calme infini. Tout le monde arrêtait de bouger, même les animaux à 2 km à la ronde écoutaient en silence.
T. était venu spécialement avec ça harpe et accompagnait judicieusement les morceaux de Rapoon et William Basinski, moments magiques.
Je me souviens également être rentré par deux fois dans la peau d'un serpent : La première fois, mes bras était le long du corps, impossibles de les bouger, des écailles les recouvraient, la musique fessait remué mes hanches et mes jambes. La deuxième fois, mes bras étaient collés au dessus de ma tête, avec les mêmes mouvements corporels.

Je reviens à moi vers 3h00 du matin, soit 4h00 de voyage en continu.


Notre expérience prend une autre tournure puisque Moon Dancer, qui a prit 5,4 gr, n'a quasiment rien senti...le côté aléatoire viendrait plutôt des champignons...:puzzled:

stelio
03/10/2007, 19h04
Dans le Bwiti lorsque quelqu'un est "ouvert",qu'il possède un pied dans ce monde,un autre dans l'autre monde,on dit qu'il est maganga(ce qui signifie aussi"ce qui permet a l'ètre de se renouveler" ou la connaissance des plantes)...si on se réfère a tes reports et a tes dessins,pas de doutes,tu es maganga..(ce qui implique d'ètre prudent dans les dosages....les pygmées qui sont tous maganga avalent des petites quantités de bois pour visionner).....ton report est trés puissant,et il indique de futures immersions en profondeur....(voici une table rituelle du bwiti qu'on appelle aussi maganga)

http://julienbonhomme.ethno.free.fr/gallery/galleries/Gabon/Maganga.jpg

Dams
04/10/2007, 18h31
En lisant seulement le TR j'aurais dit que c'était un TR aya .. mais non c'est champipi.
Ca m'étonne a moitié, lors de ma dernière prise de champi j'ai eu 3 moments très distincts avec les effets des 3 plantes que j'ai consommé dans ma vie : champi, aya et salvia.

Louve
27/08/2010, 15h04
Ohhhh en voila un petit TR qui donne envie ...
Hippie-flip ? C'est noté =)
Je suis moi aussi admirative de la qualité de la rédaction... Que de details !
Je suis incappable de me souvenir aussi bien de mes experiences, a chaque lendemain de trip je suis plutot comme sortie d'un reve... Je me souvient des "étapes" ou de certaines pensées mais alors les details visuels ca par contre ...
Merci a vous pour votre précision !

mk-ultra
28/08/2010, 12h21
Merci Louve d'avoir remonté ce topic dont j'étais passé à côté, ces TRs sont vraiment magiques !!!


Kestembetsa et ses icaros (tout ce qui suis est sous icaros)
...
Je reçois plein d'amour de K.

ça m'a rappelé le trip que j'avais vécu sous truffes en écoutant ces mêmes icaros, et au cours duquel j'avais vécu une grosse montée d'amour.
--> tr (http://www.lucid-state.org/forum/showthread.php/9608-Philosopher-Stones-C-est-donc-%C3%A7a-l-Amour)
et au passage celui d'Oli (http://www.lucid-state.org/forum/showthread.php/3805-p%C3%A9gane-La-puissance-du-grand-paradoxe) , toujours avec ce même guide ;)

Bozoar
28/08/2010, 12h30
C'est p't-être des "remontées" d'aya qu'il y a eu...
Ça me le fait avec les champis aussi.


Mais ils sont où les dessins??!! ^^ lol